BFM Patrimoine

CAC 40: note de prudence avant une série d'indicateurs US.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert sur une note de prudence jeudi, l'appétit pour le risque se faisant plus limité à l'approche d'une série d'indicateurs d'activité aux Etats-Unis. Vers 10h30, le CAC 40 perd 0,5% à 3961,5 points

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert sur une note de prudence jeudi, l'appétit pour le risque se faisant plus limité à l'approche d'une série d'indicateurs d'activité aux Etats-Unis.

Vers 10h30, le CAC 40 perd 0,5% à 3961,5 points après avoir ouvert la séance sur un repli de 0,4%. A Francfort, le DAX cède 0,3% et à Londres, le FTSE est parfaitement inchangé.

L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 décroche pour sa part de 0,5%.

La publication d'une série de statistiques cet après-midi aux Etats-Unis, dont les inscriptions au chômage et les derniers chiffres de l'immobilier, pourrait inverser la tendance ou peser davantage sur les marchés.

'On vient quand même de signer la plus forte revalorisation de milieu de cycle en 40 ans', rappellent ce matin les stratèges de Citi.

'Les cours de Bourse se sont apprécias de 30% depuis les creux de 2011 alors que les résultats des sociétés sont demeurés stables dans l'intervalle', font-ils remarquer.

Citi estime que les actions demeurent bon marché par rapport aux obligations ou aux placements monétaires, mais souligne que leur valorisation n'apparaît plus du tout faible d'un point de vue historique.

S'ils s'attendent à ce que les marchés d'actions poursuivent leur remontée grâce à la hausse modérée des résultats des entreprises et des dividendes, les analystes de Citi anticipent dorénavant des gains 'moins impressionnants'.

Du côté des valeurs, EDF lâche 4,7% à 17,3 euros et pèse lourdement sur le CAC à la suite d'un abaissement de recommandation de BofA-Merrill Lynch à 'sous-performance' avec un objectif de cours de 15,5 euros.

Alstom (-2,8%) et Bouygues (-2,2%) continuent de souffrir après la parution de leurs résultats trimestriels.

Parmi les hausses, Ubisoft bondit de 3,9% à presque neuf euros après avoir annoncé un quasi-doublement de ses bénéfices au titre de l'exercice 2012-2013.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance