BFM Patrimoine

CAC 40: n'arrive pas à faire le tri dans les données.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les investisseurs ont bien du mal à séparer le bon grain de l'ivraie et se montrent méfiants en pleine saison des résultats. Vers 14h15, le CAC 40 se trouve à l'équilibre à 3746,2 points, tandis que le FTSE avance de 0,4%

(CercleFinance.com) - Les investisseurs ont bien du mal à séparer le bon grain de l'ivraie et se montrent méfiants en pleine saison des résultats.

Vers 14h15, le CAC 40 se trouve à l'équilibre à 3746,2 points, tandis que le FTSE avance de 0,4% et le DAX recule de 0,3%.

'Nous continuons à observer une détente sur l'obligataire des pays du sud de l'Europe et une poursuite de l'amélioration de l'immobilier américain (avec les conséquences positives sur la confiance des ménages américains et sur la consommation)', souligne Barclays Bourse. 'A cela s'ajoute l'anticipation d'une stabilisation voire d'une légère accélération de l'économie chinoise', indiquent les gérants.

LePIB chinoisa progressé de 7,9% au quatrième trimestre 2012, contre 7,8% attendu par le consensus. Sur l'ensemble de l'année 2012, la croissance chinoise ressort à 7,8%, après 9,3% en 2011.

D'autre part, la production industrielle chinoise est ressortie au-dessus des attentes. Elle a augmenté de 10,3% au mois de décembre, contre 10,2% visés par le consensus et 10,1% le mois précédent. En 2012, la production industrielle a cru de 10%, en ligne avec les attentes.

Les ventes au détail chinoises du mois de décembre, elles, s'affichent en croissance de 15,2% contre un consensus de 15,1% et 14,9% au mois de novembre. Début le début de l'année 2012, la croissance a été de 14,3%, en ligne avec les attentes.

En revanche, les investissements en capital fixe (hors zones rurales) ont déçu les investisseurs. Ils ressortent en croissance de 20,6% en 2012, contre 20,7% pour le consensus. 'Cette statistique est souvent considérée comme un indicateur avancé du développement du marché immobilier', commente Aurel BGC.

Autre déception, les résultats d'Intel hier soir, tandis que les chiffres d'American Express et ceux de Schlumberger sont ressortis en ligne avec les attentes. General Electric a pour sa part battu le consensus.

A 15h55, sera dévoilée la confiance des consommateurs du Michigan pour janvier, pour laquelle le consensus table sur une remontée à 75.

Les ventes de détail au Royaume Uni ont légèrement reculé en volume et en valeur en décembre par rapport à novembre, selon les données de l'office national de statistiques (ONS).Ainsi, elles ont connu une baisse de 0,1%.

Sur le front des valeurs,PagesJaunes reprend 5,7% à 2,4 euros, après sa spectaculaire envolée de 15% hier. Les analystes de Société Générale, à l'achat sur la valeur, ont décidé de relever leur objectif de cours de deux à trois euros.

Havas progresse de 4,9% à 4,7 euros après avoir dévoilé une nouvelle organisation, qui se caractérisera notamment par la mise en oeuvre d'un nouveau comité exécutif.

STMicroelectronics s'effrite de 0,7% à 6,1 euros dans le sillage des résultats décevants d'Intel, qui se sont assortis de perspectives prudentes pour l'exercice 2013.

Orpea cède 4,4% à 32 euros, alors que des informations de Bloomberg indiquent que Neo Gema se défait de sa participation de 5% à un prix allant de 31,2 à 32 euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance