BFM Patrimoine

CAC 40: les annonces de la Fed inquiètent.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris poursuit sa baisse jeudi dans les premiers échanges, les investisseurs nourrissant des inquiétudes quant à l'arrêt des mesures d'assouplissement monétaire prévu par la Réserve fédérale américaine. Ve

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris poursuit sa baisse jeudi dans les premiers échanges, les investisseurs nourrissant des inquiétudes quant à l'arrêt des mesures d'assouplissement monétaire prévu par la Réserve fédérale américaine.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 lâche 2,1% à 3757,6 points.

Les valeurs financières accusent les plus fortes baisses. Société Générale chute de 2,8% et BNP Paribas de 2,4%.

Les autres grandes places européennes suivent la même tendance, Londres reculant de 1,9% et Francfort chutant de 2,3%. Du côté des indices paneuropéens, l'Euro STOXX 50 cède 0,52%.

Les investisseurs accusent le coup alors que la Fed a confirmé hier, à l'issue de sa réunion de politique monétaire, qu'elle envisageait une réduction graduelle de ses 85 milliards de rachats d'actifs mensuels (injections monétaires) au cours des prochains mois.

'Il est important que les marchés puissent vivre sans 'quantitative easing' (assouplissement quantitatif)', juge pourtant Arnaud Poutier, le patron d'IG en France.

'Le 'fine tuning' de la Fed est parfait', estime le professionnel, qui précise que les annonces de la Fed auront une conséquence positive pour les marchés d'actions une fois passé l'accès de faiblesse actuel.

L'euro perd à nouveau du terrain face à la devise américaine et s'échange à environ 1,3216 dollar.

Fnac, l'enseigne de produits culturels scindée d'avec Kering, a démarré sa cotation en baisse. L'action s'échange actuellement 19,4 euros, un niveau inférieur de 11% à son prix d'introduction de 22 euros.

Saint-Gobain est la seule valeur du CAC - qui compte 41 composantes aujourd'hui avec la Fnac - à émerger en territoire positif avec un gain de 0,6%.

Sur le SBF 120, Sodexo progresse de 0,9% à 66,8 euros à la faveur d'un relèvement de recommandation d'UBS.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance