BFM Patrimoine

CAC 40: léger repli, Chypre dans les esprits.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est légèrement dans le rouge vendredi, les investisseurs attendant les derniers développements du projet de renflouement à Chypre. Vers 10h15, l'indice CAC 40 se replie de 0,4% à 3758 points. A Francfort,

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est légèrement dans le rouge vendredi, les investisseurs attendant les derniers développements du projet de renflouement à Chypre.

Vers 10h15, l'indice CAC 40 se replie de 0,4% à 3758 points. A Francfort, le DAX recule de 0,4% tandis qu'à Londres, le FTSE 100 perd 0,1%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 est en baisse de 0,6%.

Si certains investisseurs craignent que le malaise chypriote se prolonge, voire s'emballe, beaucoup d'observateurs parient sur une solution rapide du dossier.

'Chypre négocie actuellement les conditions d'un accord alternatif avec la troïka de ses bailleurs de fonds après le rejet du projet de taxation bancaire par le Parlement', rappelle-t-on chez Crédit Suisse.

'Il semble que le lundi 25 mars constitue une date-butoir pour les négociations dans la mesure où la BCE a annoncé qu'elle arrêterait de mettre à la disposition des banques chypriotes ses liquidités à cette date, ce qui entraînerait de fait un défaut de paiement', explique la banque d'affaires suisse.

'Bien que la situation soit très incertaine et que toutes les issues semblent possibles à ce stade, nous pensons qu'un accord sera finalement trouvé', assure Crédit Suisse.

La journée sera pauvre en indicateurs économiques, en tout cas Outre-Atlantique.

En Allemagne, l'indice du climat des affaires calculé par l'institut de conjoncture Ifo a reculé à 106,7 en mars contre 107,4 en février, alors que l'estimation moyenne des économistes donnait une légère hausse à 107,7.

Sur le plan des valeurs parisiennes, Bolloré prend 4,6% à 312 euros après avoir dégagé un résultat net part du groupe de 669 millions d'euros au titre de l'année 2012, doublé par rapport à l'exercice précédent.

Nicox perd 3,3% à 3,2 euros après avoir pourtant réduit ses pertes en 2012, la hausse de son chiffre d'affaires ayant plus que compensé la montée de ses charges.

Alcatel-Lucent cède 2,2% à moins de 1,1 euro, les analystes de Crédit Suisse réitérant leur opinion 'neutre' sur la valeur après une rencontre avec le directeur financier aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance