BFM Patrimoine

CAC 40: le Conference Board donne un coup de pouce.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'indice parisien poursuit sur sa lancée favorable que plusieurs données positives, de part et d'autre de l'Atlantique, viennent soutenir. Vers 16h20, le CAC 40 grimpe de 1,3% à 4066,8 points, tandis que le FTSE et le DAX av

(CercleFinance.com) - L'indice parisien poursuit sur sa lancée favorable que plusieurs données positives, de part et d'autre de l'Atlantique, viennent soutenir.

Vers 16h20, le CAC 40 grimpe de 1,3% à 4066,8 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,9% et 1,4%.

Au rang des bonnes nouvelles, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board - censé préfigurer l'évolution de l'économie américaine pour les mois à venir - a augmenté de 0,6% au mois de juillet, là où les économistes anticipaient en moyenne une hausse d'un demi-point de pourcentage.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont quant à elle augmenté de 13.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, à 336.000, selon des chiffres publiés par le Département du Travail. Le consensus visait plutôt 330.000.

De quoi également donner le sourire aux investisseurs, selon sa dernière estimation flash, l'indice PMI composite Markit dans l'Eurozone signale la plus forte hausse mensuelle de l'activité globale depuis plus de deux ans en août.

Il s'inscrit ainsi à la hausse pour le cinquième mois consécutif, se redressant de 50,5 en juillet à 51,7 en août, son plus haut niveau depuis juin 2011.

En revanche, le recul de l'activité a de nouveau accéléré dans le secteur privé français en août, d'après les premiers résultats de l'enquête mensuelle PMI Markit.L'indice 'flash' composite de l'activité globale s'est replié à 47,9 en France ce mois-ci, contre 49,1 en juillet.

'Hier, la Fed a publié le compte-rendu de la réunion du 30 et 31 juillet de ses membres du Comité de politique monétaire (ou 'FOMC')', rappelle Daniel Gravier, directeur général de XTB France, précisant qu'il présente un seul point de consensus. Ainsi, 'les douze membres du FOMC sont tous d'accord pour que ces rachats d'actifs ne soient pas ralentis pour le moment', mais 'le mois de septembre est toujours considéré majoritairement comme celui durant lequel ce ralentissement prendra effet'.

'Nous sommes persuadés que la réduction des injections de liquidités de la Réserve Fédérale va favoriser les actifs européens aux dépends des actifs américains', souligne pour sa part SG, tandis qu'Aurel BGC affirme que 'la rédaction de ces minutes semble avoir été conçue pour apaiser les marchés'.

Sur le front des valeurs parisiennes, bioMérieux gagne 1,4% à près de 78 euros, après avoir reçu l'approbation de la FDA pour la commercialisation de sa plateforme d'identification des bactéries sur le marché américain.

Medica s'adjuge 0,7% à 16,7 euros, dans la foulée d'un relèvement de recommandation des analystes de HSBC.

Capgemini avance de 2,1% à 42,6 euros, suite au lancement d'une solution d'entreprise combinant 'business intelligence' (BI) et 'big data' à partir de la plateforme d'informatique à distance d'Amazon, Amazon Web Services (AWS).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance