BFM Patrimoine

CAC 40: le climat de prudence persiste.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Après un début de séance relativement stable, la Bourse de Paris s'est orientée à la baisse vendredi matin, illustrant la prudence des investisseurs dans le climat de doute actuel. Vers 10h15, l'indice CAC 40 se replie de 0

(CercleFinance.com) - Après un début de séance relativement stable, la Bourse de Paris s'est orientée à la baisse vendredi matin, illustrant la prudence des investisseurs dans le climat de doute actuel.

Vers 10h15, l'indice CAC 40 se replie de 0,4% à 3969 points dans un volume d'échange de 420 millions d'euros.

La frilosité des opérateurs peut se justifier par une approche défensive en cette dernière séance du mois, par la perspective d'un long week-end aux Etats-Unis et par les incertitudes entourant l'évolution du dossier syrien.

Les cartes semblent néanmoins redistribuées après le refus des parlementaires britanniques d'approuver le principe d'une opération militaire en Syrie.

'L'intervention - qui semblait encore il y a quelques heures imminente - apparaît de moins en moins assurée', rappellent ce matin les analystes de Saxo Banque.

Les investisseurs vont pouvoir en profiter pour se focaliser davantage sur les statistiques d'activité américaines et européennes, qui pourraient à nouveau réserver de bonnes surprises.

Les indicateurs de la confiance dans l'industrie et du moral des ménages de la Commission européenne seront particulièrement suivis.

'Une hausse de la confiance dans l'économie pour le quatrième mois consécutif confirmera que le pire est derrière nous en termes d'activité', souligne ainsi SG.

Du côté des valeurs, la dernière vague de résultats s'avère globalement positive.

L'Oréal prend 4,2% à 127,6 euros après avoir annoncé un résultat opérationnel semestriel en hausse de 8%, notamment grâce à une amélioration de ses performances dans les cosmétiques. Dans la presse, le groupe s'est également déclaré prêt à racheter la participation de Nestlé (29,5%).

Hermès progresse de 2,6% à 254,9 euros après avoir fait progresser sa marge opérationnelle à 33,1% au premier semestre, contre 32,1% un an plus tôt.

Saint-Gobain gagne 1,6% à 35,7 euros dans le sillage d'un relèvement de recommandation de Crédit Suisse.

Du côté des baisses, les publications moins bien accueillies se font plus rares, même si Rubis (-2,3%) et Lagardère (-2%) perdent du terrain après la parution de leurs derniers chiffres.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance