BFM Patrimoine

CAC 40: la tendance haussière toujours d'actualité.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en hausse lundi matin dans le sillage de l'accord conclu vendredi donnant quatre mois de répit à la Grèce afin de boucler son refinancement. Vers 10h20, l'indice CAC 40 gagne 0,6% à 4859,7 points

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en hausse lundi matin dans le sillage de l'accord conclu vendredi donnant quatre mois de répit à la Grèce afin de boucler son refinancement.

Vers 10h20, l'indice CAC 40 gagne 0,6% à 4859,7 points et se rapproche un peu plus de sa première barre de résistance clé des 4885 points censée lui ouvrir la voie des 5000 points.

'La tendance haussière de l'indice CAC 40 reste d'actualité', commentent les analystes de Barclays Bourse.

'Il semble bien que l'accord (partiel) conclu entre le gouvernement et les ministres des Finances de la zone euro valide une détente (à court terme) des relations entre les deux camps', se félicitent-ils.

Le reste de l'Europe est également à la fête, avec notamment des gains de 0,5% à Francfort. Seul Londres, pénalisé par HSBC, cède 0,1%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 s'adjuge 0,7%.

L'indice européen des bancaires progresse de 0,2%.

Les observateurs font remarquer qu'Athènes va devoir présenter aujourd'hui toute une liste de réformes afin de rassurer ses créanciers.

A Paris, Coface perd plus de 5% après la décision par l'Etat français de remettre en cause la gestion par le groupe des garanties publiques à l'exportation.

Euler Hermes - qui pourrait justement bénéficier de l'ouverture de ce marché - bénéfice d'arbitrages et gagne inversement 3%. Le groupe a annoncé ce matin un partenariat avec Allied Irish Banks (AIB) sur les PME exportatrices.

Areva abandonne 1,8% après avoir estimé autour de 4,9 milliards d'euros sa perte nette pour l'exercice 2014, à comparer avec une perte de 500 millions d'euros en 2013.

Coté à Paris, HSBC chute de 3,7% après l'annonce d'un tassement de ses résultats en 2014, sous l'effet de la montée de ses coûts opérationnels et de lourdes amendes réglementaires.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance