BFM Patrimoine

CAC 40: en nette baisse, le pétrole continue de descendre.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute sur une note négative une semaine qui s'annonce dense en matière macroéconomique, avec des données qui devraient déterminer une orientation pour ce début d'année 2015. Avant la publication mercr

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute sur une note négative une semaine qui s'annonce dense en matière macroéconomique, avec des données qui devraient déterminer une orientation pour ce début d'année 2015.

Avant la publication mercredi des chiffres de l'emploi dans l'eurozone pour le mois de novembre et ceux le surlendemain du chômage américain pour le mois suivant, entre autres données (les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis seront eux aussi connus mercredi, tandis que les ventes de détail et les prix à la production industrielle dans la zone euro seront dévoilés le lendemain), le CAC 40 cède environ 0,9% à 4.215 points vers 14h00.

Seul indicateur notable du jour, mais qui ne devrait pas peser sur la tendance, l'indice des prix pour le mois de décembre en Allemagne sera communiqué en tout début d'après-midi.

Pour l'heure, 'le marché parisien est hésitant ce matin' et 'les investisseurs manquent encore de visibilité pour les prochaines semaines ce qui empêche le CAC 40 de sortir de son range d'évolution des 4.200 - 4.320 points', analyse Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque.

Après deux semaines au ralenti en raison des fêtes de fin d'année, les intervenants sont de retour et ont pu constater le repli de l'euro, tombé dans la nuit sous le seuil de 1,20 dollar, soit un plus bas depuis mai 2010, après des propos prêtés à Angela Merkel selon lesquels une sortie de la Grèce de la zone euro serait 'gérable'.

La monnaie unique se négocie actuellement autour de 1,19 dollar, ce qui d'après Nour Al-Hammoury, le stratège de marché d'ADS Securities à Abu Dhabi, 'rappelle que le problème de la dette demeure le premier souci de la zone euro', qui souligne également la faiblesse de la croissance et l'inflation dans la région.

Et de s'interroger: 'si la zone euro n'arrive pas à régler le dossier grec qui représente 300 milliards d'euros de dettes, alors comment faire pour un endettement total qui atteint 2.000 milliards d'euros dans l'ensemble de la région' ?

Comme souvent, Airbus Group (+1,4% à 42,1 euros), deuxième plus forte hausse de l'indice phare derrière Essilor, profite du repli de l'euro. Air France-KLM grimpe de son côté de 4,4% à 8,4 euros à la faveur d'une nouvelle baisse des cours de l'or noir et Eutelsat (+3,4% à 27,7 euros) profite d'un relèvement de recommandation des analystes de Crédit Suisse, passés à 'surperformance' sur la valeur.

Enfin, Virbac se replie de 0,2% à 173,9 euros après la finalisation de son accord avec Eli Lilly concernant l'acquisition de deux antiparasitaires pour chiens aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance