BFM Patrimoine

CAC 40: des investisseurs toujours partagés.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue en léger repli lundi, les investisseurs restant partagés entre les espoirs d'une amélioration de la situation aux Etats-Unis et les inquiétudes concernant un éventuel défaut. Vers 10h30, le CAC 4

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue en léger repli lundi, les investisseurs restant partagés entre les espoirs d'une amélioration de la situation aux Etats-Unis et les inquiétudes concernant un éventuel défaut.

Vers 10h30, le CAC 40 perd un peu plus de 0,2% à 4209,9 points. Au même moment, le FTSE britannique progresse de 0,1%, alors que le DAX allemand recule de 0,2%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 cède quant à lui 0,1%.

Pour la plupart des investisseurs, le scénario de base reste celui d'un accord trouvé in extremis à Washington sur les questions budgétaires, permettant la sauvegarde de la reprise américaine en dépit d'éventuelles nouvelles coupes budgétaires.

Si les stratèges d'Aurel BGC n'excluent pas une 'happy end à l'américaine' avant l'échéance du 17 octobre, ils président un scénario de 'fin du monde' si un compromis n'est pas conclu, avec à la clé selon eux 'la pire crise financière depuis la faillite de Lehman Brothers'.

A Paris, EDF gagne plus de 2%, à 25 euros, alors que le gouvernement français envisagerait de porter, d'ici à la fin de l'année, de 40 à 50 ans le cycle de vie des centrales nucléaires dans l'Hexagone.

Peugeot chute de 11,7% à 10,9 euros sur des rumeurs d'augmentation de capital, une opération à laquelle serait susceptible de participer le chinois Dongfeng.

Dassault Systèmes décroche de 6,5% à 90,1 euros après avoir annoncé qu'il envisageait d'ajuster ses objectifs de chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre après une performance inférieure aux attentes au 3ème trimestre.

Eramet perd 3,2% à 71 euros dans le sillage d'un abaissement de recommandation des analystes de la Société Générale.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance