BFM Patrimoine

CAC 40: appréhende la réunion des dirigeants européens.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs redoutent que les débats qui s'ouvrent à Bruxelles entre chefs d'Etat et de gouvernement du Vieux Continent n'accouchent que d'avancées mineures. Vers 13h45, le CAC 40 perd 0,2% à 3519,6 points, tandis que

(CercleFinance.com) - Les investisseurs redoutent que les débats qui s'ouvrent à Bruxelles entre chefs d'Etat et de gouvernement du Vieux Continent n'accouchent que d'avancées mineures.

Vers 13h45, le CAC 40 perd 0,2% à 3519,6 points, tandis que le FTSE gravite à l'équilibre et le DAX avance de 0,4%.

Plusieurs professionnels s'accordent à dire que le sommet européen pourrait décevoir les attentes du marché. Les dirigeants européens discuteront, aujourd'hui et demain, du pacte de croissance, de l'union bancaire, voire de l'union budgétaire.

'L'idée est d'aboutir à des décisions lors du sommet de décembre', souligne Aurel BBC, pour qui 'aucune mesure pratique ne devrait être annoncée' cette semaine.

Selon Saxo Banque, 'l'Espagne ne devrait pas profiter de cette occasion pour demander un plan de sauvetage', sauf coup de théâtre.

En parallèle de ce rendez-vous très attendu, les investisseurs suivront la publication de quelques statistiques américaines, à commencer par les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, à 14h30.

Une heure et demie plus tard, seront dévoilés l'indice de la Fed de Philadelphie pour octobre et l'indicateur avancé du Conference Board pour septembre.

Trop occupé avec l'Europe et les Etats-Unis, le marché occulte presque la bonne nouvelle en provenance d'Asie. Ainsi, la croissance de la Chine n'a ralenti qu'à 7,4% en rythme annualisé au troisième trimestre, conformément aux attentes des économistes.

Sur le front des valeurs, STMicroelectronics prend 1,5% à près de cinq euros, alors que sa filiale en difficultés ST-Ericsson a été de nouveau choisie par Samsung pour équiper le dernier-né de la famille de smartphones Galaxy.

Edenred progresse de 2,4% à 22,8 euros, après la publication de ventes de 3ème trimestre alimentées par une croissance toujours soutenue en Amérique Latine et la confirmation de ses prévisions pour 2012.

Rémy Cointreau lâche 6,1% à 81,8 euros, suite à l'annonce d'une croissance organique de 13,3% au premier semestre, inférieure au consensus (+17,7%).

Suez Environnement perd 2,4% à 8,5 euros, alors que les analystes de HSBC ont dégradé de 'neutre' à 'sous-pondérer' leur recommandation sur la valeur.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance