BFM Patrimoine

CAC 40: a navigué sur une mer d'huile.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Une journée sans remous se termine, avant de laisser place à des heures plus riches en données économiques. Le CAC 40 finit en repli de 0,1% à 4071,6 points, tandis que le FTSE accuse une baisse de 0,1% et le DAX termine en

(CercleFinance.com) - Une journée sans remous se termine, avant de laisser place à des heures plus riches en données économiques.

Le CAC 40 finit en repli de 0,1% à 4071,6 points, tandis que le FTSE accuse une baisse de 0,1% et le DAX termine en hausse de 0,3%. Wall Street gravite autour de l'équilibre.

Le pont du 15 août ne se traduira pas par une semaine calme en termes d'annonces économiques. 'A partir de mardi matin les premiers chiffres importants seront publiés en Allemagne (indice des prix à la consommation, enquête ZEW)', souligne pour sa part Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM.

'Et après les derniers rapports sur la croissance en Espagne et en Italie qui ont été bien accueillis par le marché, les traders s'intéresseront aux publications du Produit intérieur brut (PIB) en France et en Allemagne mercredi', ajoute-t-il.

Les chiffres du PIB de deuxième trimestre qui seront publiés cette semaine en France, en Allemagne et en Europe pourraient réserver quelques bonnes surprises, selon les économistes de BofA Merrill Lynch.

'Les indicateurs économiques américains de cette semaine seront importants, notamment concernant le secteur immobilier', précise de son côté Aurel BGC. 'Si l'inflation reste basse et que les indicateurs d'activités sont mitigés, les anticipations de politique monétaire pourraient soutenir les indices américains, à l'inverse, un fort rebond de l'activité et des agents économiques très optimistes, pourraient inquiéter les investisseurs, sur la politique monétaire du Fed à venir', résume le bureau d'études pour qui 'l'idéal reste une croissance molle pour Wall Street'.

Aujourd'hui, les investisseurs ont appris que 'la croissance du Japon a ralenti au deuxième trimestre, avec une hausse de 0,6% sur le trimestre précédent, en raison d'une activité moins intense dans l'immobilier', rapporte Saxo Banque.

Par ailleurs, le déficit des transactions courantes de la France ressort en juin à -1,4 milliard d'euros après -3,5 milliards en mai, selon les données cvs-cjo de la Banque de France.

Technip finit en progression de 1,7% à 84,9 euros, après avoir remporté dans le cadre d'une co-entreprise huit contrats auprès de Petrobras. La part qui revient à Technip est de 1,3 milliard d'euros.

GDF Suez accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40, terminant en repli de 1,2% à 16,9 euros, victime de commentaires prudents de la Société Générale.

Accor s'affiche en hausse de 2,4% à 29,4 euros, dans le sillage d'une recommandation favorable des analystes de BofA-Merrill Lynch.

Sodexo finit en progression de 1,8% à 67 euros, alors que BofA Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur la valeur de 'neutre' à 'achat' avec un objectif de cours rehaussé de 72,5 à 80 euros.

Spir Communication termine en très fort recul de près de 18% à 11,6 euros, après avoir démenti des rumeurs de marché évoquant une éventuelle scission ou une cession d'activités. Le titre avait vu sa valeur plus que doubler en l'espace d'une semaine.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance