BFM Patrimoine

Bruxelles admet que l'entrée en vigueur des normes de Bâle III prendra du retard

BFM Patrimoine

La mise en oeuvre du nouveau cadre réglementaire pour le secteur bancaire, dit "Bâle III", prendra un peu de retard, a indiqué ce mardi 4 décembre la Commission européenne.

"Il y aura un léger retard compte tenu du travail juridique qui restera à faire une fois la négociation conclue", a expliqué Stefaan de Rynck, le porte-parole de Michel Barnier, commissaire en charge des Services financiers, sans donner plus de précisions sur le calendrier.

Parmi les points à résoudre figure le degré de flexibilité qui sera accordé à chaque Etat de l'Union européenne concernant le montant du capital additionnel qu'il pourra imposer aux banques afin de renforcer leurs fonds propres.