BFM Patrimoine

Bouygues abaisse ses prévisions 2013 en raison des télécoms

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Bouygues (EN.FR) a révisé en baisse mercredi sa prévision annuelle de chiffre d'affaires en raison de la pression concurrentielle qui continue à pénaliser son activité de téléphonie mobile. Après avoir essuyé une perte au

PARIS (Dow Jones)--Bouygues (EN.FR) a révisé en baisse mercredi sa prévision annuelle de chiffre d'affaires en raison de la pression concurrentielle qui continue à pénaliser son activité de téléphonie mobile.

Après avoir essuyé une perte au premier trimestre, le conglomérat a toutefois renoué avec la rentabilité entre avril et juin et a indiqué que l'amélioration de sa profitabilité se poursuivrait au second semestre.

"Bouygues Telecom révise son objectif de chiffre d'affaires 2013 à 4,6 milliards d'euros contre 4,85 milliards d'euros annoncés précédemment, pour tenir compte de la forte croissance des ventes sans terminal et de performances commerciales modestes au premier semestre 2013", a déclaré le groupe de BTP et de télécoms à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels.

L'objectif du groupe est ainsi ramené entre 33,2 et 33,4 milliards d'euros, alors que Bouygues tablait jusqu'à présent sur une quasi stabilité de son chiffre d'affaires annuel, à 33,45 milliards d'euros. Les objectifs des divisions construction et immobilier ainsi que celui de Colas (RE.FR) - soit des hausses de 1%, 4% et 1% respectivement- sont confirmés.

Après avoir mis en place un plan d'économies de 400 millions d'euros cette année, Bouygues a par ailleurs confirmé s'attendre à une stabilisation de l'Ebitda de Bouygues Telecom en 2013, à 900 millions d'euros.

Au cours du semestre écoulé, Bouygues a dégagé un résultat net de 188 millions d'euros, contre 278 millions d'euros un an plus tôt. Le groupe a publié un résultat opérationnel courant en baisse de 25% sur la période, à 356 millions d'euros. Après une perte opérationnelle courante de 76 millions d'euros au premier trimestre, cet indicateur s'est toutefois redressé pour atteindre un solde positif de 432 millions d'euros au deuxième trimestre.

Sur l'ensemble des six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'est replié de 2%, à 15,2 milliards d'euros, après une baisse de 4% au premier trimestre et une stabilité au deuxième.

Selon FactSet, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net semestriel de 175 millions d'euros, un résultat opérationnel de 284 millions d'euros, un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 904 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 15,01 milliards d'euros.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 28, 2013 01:33 ET (05:33 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-