BFM Patrimoine

Bourbon confiant sur ses perspectives après un semestre pénalisé par les changes

BFM Patrimoine
-La direction est "confiante" sur les perspectives du groupe -Résultat net en repli de 15,2% au premier semestre à 14,4 millions d'euros -Hausse de 22,2% de l'Ebitda au premier semestre à 221 millions d'euros -Hausse de 14,1% du chiffre

-La direction est "confiante" sur les perspectives du groupe

-Résultat net en repli de 15,2% au premier semestre à 14,4 millions d'euros

-Hausse de 22,2% de l'Ebitda au premier semestre à 221 millions d'euros

-Hausse de 14,1% du chiffre d'affaires au premier semestre à 647,9 millions d'euros

-Objectif de vente de 51 navires pour 1,5 milliard dollars d'ici à juin 2014

-Taux d'utilisation des bateaux stable à 89% à fin juin

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de services pétroliers offshore Bourbon (GBB.FR) a annoncé mercredi que son bénéfice net a reculé de 15,2% au premier semestre, les résultats du groupe ayant été pénalisés par des effets de changes négatifs et une imposition fiscale plus lourde dans certains pays.

Sa direction s'est toutefois dite "confiante" pour les perspectives du groupe, aussi bien en matière de progression de l'activité, portée par une demande élevée de navires, que dans l'exécution de son plan de désendettement.

Au premier semestre, le résultat net s'est inscrit à 14,4 millions d'euros contre 17 millions d'euros pour la période correspondante de 2012.

"Les variations du taux de change ont impacté négativement les résultats du premier semestre 2013 à hauteur d'environ 8 millions d'euros par rapport à la même période en 2012. On note néanmoins, par rapport au second semestre 2012, un gain net de 11 millions d'euros", a précisé Bourbon dans un communiqué. De plus, les impôts ont augmenté de 10 millions d'euros d'une année sur l'autre, "notamment du fait de bénéfices plus importants réalisés dans des régions affichant des niveaux d'imposition plus élevés".

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est établi à 221 millions d'euros au premier semestre, en progression de 22,2% "grâce à une augmentation des tarifs journaliers moyens, aux efforts réalisés en matière de réduction des coûts et à des changements relatifs au périmètre de consolidation".

Cession de 51 navires d'ici à juin 2014

Sur la même période, le chiffre d'affaires a augmenté de 14,1% à 647,9 millions d'euros, bénéficiant notamment du dynamisme de l'Asie où les ventes ont bondi de 46,8%. Le taux d'utilisation moyen des navires s'est inscrit à 89% contre 89,7% un an plus tôt, quasi stable malgré des arrêts techniques programmés.

L'activité a progressé de 18,2% dans la branche "Subsea", à 109 millions d'euros, et de 14,5% dans la branche "services maritimes", à 527,3 millions d'euros.

"Les perspectives sont bonnes que ce soit au niveau du marché, de la demande, de l'accueil des bateaux que du désendettement ", a commenté le directeur général du groupe, Christian Lefèvre, au cours d'une conférence téléphonique.

Le directeur financier du groupe, Laurent Renard, a pour sa part indiqué que pour contribuer à son effort de désendettement, Bourbon prévoyait de céder 51 bateaux pour 1,5 milliard de dollars d'ici à la fin de juin 2014. La vente de 24 navires doit intervenir "dans les deux prochains mois", rapportant 700 millions de dollars, tandis que le solde doit être cédé dans les dix mois suivants, a précisé le responsable.

En mars, le groupe a annoncé un plan de cessions d'actifs de 2,5 milliards de dollars qui doit lui permettre de se désendetter et de préparer son développement au-delà de son plan stratégique 2015. Ce plan fixe notamment un objectif de croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires de 17% en 2015.

Depuis le début de l'année, le titre Bourbon gagne 14,8% à 21,7 euros.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 28, 2013 01:01 ET (05:01 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-