BFM Patrimoine

bioMérieux - Information du 1er trimestre 2013

BFM Patrimoine

Stabilité de l'activité dans un contexte économique européen toujours difficile Maintien de l'objectif 2013 de progression organique des ventes de 3 % à 5 % Bonne dynamique des n
  • Stabilité de l'activité dans un contexte économique européen toujours difficile
  • Maintien de l'objectif 2013 de progression organique des ventes de 3 % à 5 %
  • Bonne dynamique des négociations commerciales
  • Confirmation des perspectives favorables de croissance dans les pays émergents et dans les applications industrielles

Regulatory News:

bioMérieux (Paris:BIM), acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 31 mars 2013.

Au 1er trimestre 2013, la Société a enregistré un chiffre d'affaires de 359 millions d'euros équivalent, à devises et périmètre constants, à celui du premier trimestre 2012.

Chiffre d'affaires
par zone géographique

En millions d'euros

3 mois
2013

3 mois 2012

Variation A données publiées

Variation
A devises et périmètre constants

Europe (1) 190,7 195,6 -2,5 % -2,5 % Amérique du Nord (2) 81,7 80,9 +1,0 % +1,8 % Asie Pacifique 57,1 56,4 +1,2 % +5,1 % Amérique latine 29,4 29,9 -2,0 % +3,5 % TOTAL 358,9 362,8 -1,1 % +0,1 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

(2) dont croissance organique aux Etats-Unis (hors bioTheranostics) : +3 % environ

M. Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général, déclare : « Dans un contexte économique toujours très exigeant, le chiffre d'affaires de bioMérieux est resté stable au 1er trimestre 2013, impacté notamment par un ralentissement plus marqué en Europe de l'Ouest. A contrario, l'activité en Amérique du Nord, renouant avec la croissance, a montré des premiers signes encourageants de reprise. Nos perspectives commerciales, en particulier dans les pays émergents, la force de notre réseau international et l'augmentation de notre portefeuille d'instruments à installer en cours de négociation nous permettent de confirmer notre objectif de croissance organique des ventes pour 2013. En outre, nous nous apprêtons à lancer 3 nouveaux systèmes particulièrement innovants d'ici la fin de l'année et poursuivons la focalisation de nos activités sur nos domaines de spécialisation - la microbiologie clinique, les applications industrielles et les immunoessais à forte valeur médicale ».

ACTIVITE

La stabilité de l'activité du 1er trimestre 2013 s'explique principalement par 4 facteurs importants :

  • Confrontées à un contexte économique particulièrement tendu, les ventes en Europe de l'Ouest ont reculé, en particulier en Europe du Sud.
  • Le chiffre d'affaires réalisé dans les pays émergents, en croissance organique de 8 %, a vu son rythme de progression ralentir. Il fait suite à un 4ème trimestre qui avait enregistré des ventes d'instruments particulièrement soutenues, en progression organique de 27 %. Représentant plus du quart de l'activité de bioMérieux, ces pays continuent néanmoins d'offrir des perspectives de développement très attrayantes dans le domaine de la santé : parmi les 18 filiales commerciales du Groupe implantées dans ces pays, 7 ont connu des taux de croissance à deux chiffres, en particulier l'Inde (+25 %), l'Argentine (+16 %) et la Russie (+26 %).
  • Les ventes dans le domaine industriel ont été impactées par un effet de comparaison lié à l'arrêt de la commercialisation de certains produits qui étaient encore distribués par AES au 1er trimestre 2012.
  • Les ventes d'instruments, qui avaient été particulièrement fortes au cours du 4ème trimestre, ont été pénalisées, en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord, par les incertitudes liées au climat économique et par la mise en place de la réforme du système de santé américain. Sur la base des négociations en cours, ces ventes devraient retrouver une dynamique sur les prochains mois.

La diversification géographique des ventes a permis de compenser les difficultés rencontrées en Europe (chiffres à devises et périmètre constants) :

  • En Europe - Moyen-Orient - Afrique (53 % du CA total), l'activité s'est inscrite en décroissance, affichant les mêmes tendances que celles précédemment observées :
  • En Europe de l'Ouest (46 % du CA total), les ventes sont restées contrastées. En croissance dans certains pays d'Europe du Nord, en particulier en Allemagne, en Autriche et en Pologne, l'activité s'est inscrite en net recul en Europe du Sud (- 7 %) et en France (- 8 %). En outre, dans un environnement économique dégradé, et face aux difficultés de production des flacons d'hémoculture BacT/ALERT® nécessitant une focalisation des équipes commerciales sur la gestion des ventes de réactifs, les instruments ont reculé sur l'ensemble des gammes cliniques. Pénalisées par l'arrêt de la distribution de produits précédemment commercialisés par AES, les ventes ont également affiché une décroissance dans le domaine des applications industrielles.
  • En revanche, en Turquie, en Russie, en Europe de l'Est, au Moyen-Orient et en Afrique, la croissance organique a atteint 16 % sur les 3 premiers mois de l'exercice, favorisée par le succès de la gamme VIDAS®, des cartes VITEK® 2 et de la biologie moléculaire.
  • En Amérique du Nord (23 % du CA total), après 3 trimestres consécutifs de décroissance, les ventes ont progressé de 1,8 %. En particulier, le chiffre d'affaires aux Etats-Unis (hors bioTheranostics) a enregistré une croissance organique proche de 3 %.
    Dans le domaine clinique, les ventes de réactifs ont progressé de 5,4 % grâce à la microbiologie clinique et au test VIDAS® B.R.A.H.M.S PCT, qui a poursuivi son développement rapide. Les ventes d'instruments se sont inscrites en net retrait dans un contexte économique toujours incertain et dans l'attente de la mise en œuvre de la réforme de la santé aux Etats-Unis. Les applications industrielles ont, elles aussi, été tirées par la croissance des réactifs, en particulier des milieux prêts et de VIDAS®.
  • Sur la zone Asie Pacifique (16 % du CA total), après les excellentes facturations d'équipements enregistrées au 4ème trimestre 2012, les ventes ont enregistré une progression de 5,1 %. En Chine, le chiffre d'affaires est en hausse de 8 %, tiré par les ventes de réactifs. En Inde, la croissance a été soutenue par les gammes de microbiologie clinique et industrielle. Les applications industrielles ont progressé de plus de 7 %.
  • En Amérique latine (8 % du CA total), les ventes ont connu des progressions à deux chiffres en Argentine, en Colombie et au Chili. En revanche, l'activité a été pénalisée au Brésil par le net repli des microplaques dû à un environnement concurrentiel très intense. Les applications industrielles ont affiché une croissance de près de 20 %.

Au cours du 1er trimestre 2013, la stabilité des ventes a résulté de la compensation entre la hausse de 0,7 % des applications cliniques et la baisse de 2,1 % des applications industrielles (chiffres à devises et périmètre constants) :

Chiffre d'affaires
par application

En millions d'euros

3 mois
2013 3 mois 2012

Variation A données publiées

Variation
A devises et périmètre constants

Applications Cliniques 286,0 287,3 -0,4 % +0,7 % Applications Industrielles 72,9 75,5 -3,5 % -2,1 % TOTAL 358,9 362,8 -1,1 % +0,1 %

  • Dans le domaine clinique, le chiffre d'affaires des réactifs est en croissance dans les trois gammes stratégiques :
  • La microbiologie, qui représente la moitié du chiffre d'affaires du Groupe et en est le cœur de métier, a vu ses ventes de réactifs afficher une progression de près de 4 % grâce notamment aux fortes facturations d'instruments réalisées en 2012. En 2013, la Société élargira son offre commerciale avec le lancement de 2 nouveaux systèmes particulièrement innovants - un nouvel automate d'hémoculture et un incubateur intégrant des technologies d'imagerie.
  • La gamme VIDAS® a enregistré une hausse de 3,1 % soutenue tant par les ventes de réactifs que d'instruments. Cette croissance reflète la pertinence de son repositionnement sur les paramètres à forte valeur médicale et dans les pays émergents. Alors que la nouvelle génération de l'instrument VIDAS®, VIDAS® 3, sera lancée en juillet 2013, les ventes d'instruments VIDAS® ont encore progressé de plus de 50 % dans les pays émergents. En revanche, les tests de routine ont continué de décroître dans les pays développés du fait de la consolidation des laboratoires médicaux. Avec un niveau d'automatisation renforcé, VIDAS® 3 permettra de consolider la base installée dans les pays matures, en spécialisant notamment son utilisation sur les tests de petite série.
  • En biologie moléculaire, les ventes sont en hausse de près de 5 %, tirées en particulier par les réactifs des gammes d'extraction et d'ARGENE. Dans ce domaine, bioMérieux prépare le lancement, en 2014, du système totalement intégré en développement avec Biocartis.
  • Les applications industrielles, qui représentent 20 % de l'activité du Groupe, ont enregistré une décroissance de 2,1 %. Les difficultés rencontrées en Europe de l'Ouest du fait d'un contexte économique dégradé et de l'arrêt, fin 2012, de la distribution de certaines gammes précédemment commercialisées par AES, n'ont été que partiellement compensées par la croissance des autres régions. La largeur de la gamme de produits, la promotion de la « gamme bleue » d'AES sur de nouveaux territoires, en particulier aux Etats-Unis, et le lancement des solutions de cytométrie de flux auprès de nouveaux clients, notamment pharmaceutiques, devraient redynamiser les applications industrielles dans les prochains mois.
  • Les ventes de réactifs et de services, qui ont représenté 91 % du chiffre d'affaires, ont affiché une croissance organique de près de 2 % et 9 % respectivement. bioMérieux renforce son offre de services avec la gamme bioMérieux Performance SolutionsTM, notamment grâce à l'accréditation COFRAC d'un laboratoire interne qui a permis d'ajouter des prestations d'étalonnage relatif à la norme ISO/CEI 17 025 à sa solution Labguard® de mesure, de surveillance et de traçabilité des paramètres physiques.
  • Suite notamment à leur expansion très rapide au cours du 4ème trimestre 2012 dans les pays émergents, les ventes d'instruments du Groupe ont été en décroissance au cours du 1er trimestre et n'ont représenté que 9 % du chiffre d'affaires consolidé.

AUTRES ÉLÉMENTS FINANCIERS

  • Eléments bilanciels
    L'endettement net ressort à environ 51 millions d'euros à fin mars 2013 contre 48 millions d'euros au 31 décembre 2012, une évolution en ligne avec celle du 1er trimestre 2012. Le 1er trimestre enregistre habituellement des paiements importants d'impôts et de rémunérations variables.
  • Ressources humaines
    Au 31 mars 2013, l'effectif global du Groupe s'élève à 7 541 collaborateurs (salariés en équivalent temps plein). A méthode de calcul identique, l'effectif s'élevait à 7 413 collaborateurs au 31 décembre 2012.

PRINCIPAUX EVENEMENTS DU 1ER TRIMESTRE

  • Offre commerciale
    Au cours du trimestre, bioMérieux a lancé le test TEMPO® Aerobic Count (TEMPO® AC) qui permet le dénombrement de la flore bactérienne totale dès 24 heures dans les échantillons alimentaires et environnementaux. Cette nouvelle génération de test TEMPO®, plus rapide et peu dépendante des caractéristiques très variées des échantillons alimentaires, a déjà permis de convertir de nouveaux clients aux Etats-Unis. Ce test a obtenu la validation internationale AOAC RI avant son lancement commercial. Par ailleurs, au cours du trimestre, le test VIDAS® UP Salmonella (SPT) a été validé Méthode Officielle par l'« AOAC INTERNATIONAL » pour une grande variété de produits alimentaires et les échantillons d'environnement. Salmonella est une bactérie qui provoque l'une des infections intestinales les plus fréquentes dans le monde, la salmonellose. La solution VIDAS® UP Salmonella (SPT) utilise des protéines recombinantes de phages qui assurent une spécificité et une sensibilité exceptionnelles. Simple à utiliser, VIDAS® UP Salmonella SPT permet la capture et la détection ciblée de Salmonella en moins de 24 heures. La Société a également reçu l'approbation de la FDA* américaine pour commercialiser le test Adenovirus R-geneTM de la gamme ARGENE aux Etats-Unis. Ce test permet la détection qualitative du génome des adénovirus par PCR en temps réel. Les adénovirus peuvent causer des pathologies respiratoires, oculaires ou gastro-intestinales. Les infections à adénovirus sont communes et se rencontrent sur l'ensemble des régions. Elles peuvent intervenir tout au long de l'année. Au cours des dernières années, les adénovirus ont été reconnus comme pathogènes significatifs avec un fort taux de morbidité et de mortalité chez les patients immunodéprimés.
  • Site de Durham (Caroline du Nord - Etats-Unis)
    L'ensemble des mesures déployées sur le site de Durham pour permettre le retour à un niveau satisfaisant d'approvisionnement en flacons d'hémoculture BacT/ALERT® au début du 2ème semestre 2013 se déroule selon le calendrier fixé. Par ailleurs, la Société poursuit son plan d'action pour remédier aux observations de la lettre d'avertissement (« Warning Letter ») envoyée par la FDA* en août 2012.
  • Partenariat de recherche avec Veolia Environnement
    Veolia Environnement et bioMérieux ont annoncé leur volonté de s'engager dans un partenariat de recherche pour le développement d'une technologie innovante destinée à la surveillance en continu de la qualité microbiologique de l'eau potable. Un accord, portant sur une étude préliminaire destinée à évaluer la faisabilité technique et la pertinence économique du projet, a été signé courant mars 2013.
  • Souscription au fonds ATI (Amorçage Technologique Investissement) de CEA Investissement
    Début avril, CEA Investissement a annoncé le closing de son fonds Amorçage Technologique Investissement (ATI), dédié aux jeunes sociétés françaises dont l'offre repose sur une innovation technologique forte dans les domaines d'activité du CEA. Doté de 38 millions d'euros, ce fonds a été souscrit par le Fonds National d'Amorçage (FNA), par CDC Entreprises, le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA), EDF Développement Environnement (EDEV), Safran et bioMérieux. bioMérieux s'est engagée à souscrire 1 million d'euros.

OBJECTIFS 2013

Sur la base des perspectives commerciales actuelles, bioMérieux maintient son objectif de croissance organique pour 2013. La Société s'appuie sur ses perspectives de développement dans les pays émergents, sur de nouvelles opportunités commerciales, comme le lancement de VITEK® MS au Japon, et sur son portefeuille d'instruments à installer en cours de négociation, qui connaît une solide augmentation depuis le début de l'année. Dans un contexte économique particulièrement exigeant, notamment en Europe de l'Ouest, la Société bénéficiera de la résistance de son modèle économique et de la diversification technologique et géographique de son activité.

* Food and Drug Administration

CALENDRIER FINANCIER

Assemblée générale des actionnaires : 29 mai 2013, à Marcy l'Etoile Chiffre d'affaires du 2ème trimestre : 18 juillet 2013 - Avant bourse

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie, sur des appréciations ou des décisions qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l'environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, notamment ceux exposés dans le Document de Référence 2011. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s'engage pas à publier ou communiquer d'éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments, sous réserve des obligations d'information permanente pesant sur les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché financier.

A PROPOS DE BIOMÉRIEUX

Pioneering Diagnostics

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis 50 ans, bioMérieux est présente dans plus de 150 pays au travers de 41 filiales et d'un large réseau de distributeurs. En 2012, le chiffre d'affaires de bioMérieux s'est élevé à 1,570 milliard d'euros, dont 87 % ont été réalisés à l'international.

bioMérieux offre des solutions de diagnostic (réactifs, instruments et logiciels) qui déterminent l'origine d'une maladie ou d'une contamination pour améliorer la santé des patients et assurer la sécurité des consommateurs. Ses produits sont utilisés dans le diagnostic des maladies infectieuses et apportent des résultats à haute valeur médicale pour le dépistage et le suivi des cancers et les urgences cardiovasculaires. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

bioMérieux est une société cotée sur NYSE Euronext Paris. (Code : BIM - Code ISIN : FR0010096479).

Site internet : www.biomerieux.com et site dédié aux investisseurs : www.biomerieux-finance.com.

Relations Investisseurs
bioMérieux Isabelle Tongio, + 33 4 78 87 22 37 investor.relations@biomerieux.com ou Relations Presse bioMérieux Aurore Sergeant, + 33 4 78 87 51 97 media@biomerieux.com ou Image Sept Laurence Heilbronn, + 33 1 53 70 74 64 lheilbronn@image7.fr ou Claire Doligez, + 33 1 53 70 74 48 cdoligez@image7.fr

Business Wire