BFM Patrimoine

Bic abaisse les objectifs du pôle articles promotionnels après un 1er trimestre faible

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de stylos, briquets, rasoirs et articles promotionnels Bic (BB.FR) a annoncé jeudi une baisse de 20,2% de son résultat net au premier trimestre, en raison notamment de la faiblesse de son activité et de la hausse de

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de stylos, briquets, rasoirs et articles promotionnels Bic (BB.FR) a annoncé jeudi une baisse de 20,2% de son résultat net au premier trimestre, en raison notamment de la faiblesse de son activité et de la hausse de ses coûts.

Le groupe a également révisé en baisse les objectifs annuels de son activité de commercialisation d'articles promotionnels, qui souffre de la baisse des dépenses des entreprises sur fond de conjoncture éconiomique morose.

"Malgré les résultats décevants du premier trimestre, nous sommes confiants dans la capacité de notre nouveau management à redresser l'activité de BIC APP", le pôle spécialisé dans les articles promotionnels, a déclaré Mario Guevara, le directeur général du groupe, dans un communiqué.

Bic s'attend désormais à un repli compris entre 1% et 5% du chiffre d'affaires annuel de cette division. Lors de la publication de ses résultats annuels en février dernier, Bic avait dit anticiper une stabilité ou une légère progression de cette branche en 2013, "grâce à une offre de solutions d'impression innovantes".

"En raison de la moindre absorption des coûts fixes liée à la diminution des ventes, la marge d'exploitation normalisée (de cette division) pourrait décroître à un niveau proche de 5% ou légèrement inférieur", a ajouté le groupe. La marge opérationnelle courant de cette division s'était déjà contractée à 7,6% en 2012, contre 8,1% en 2011.

Conformation des perspectives du pôle grand public

Bic a par ailleurs confirmé les perspectives de ses activités grand public. Le fabricant de biens de consommation anticipe une croissance organique de 2% à 4% de leur chiffre d'affaires cette année, en ligne avec leur tendance de long terme.

"La marge d'exploitation normalisée devrait se situer dans le haut de la fourchette de nos objectifs moyen terme", compris entre 15% et 20%, a indiqué le groupe, qui avait déjà évoqué ces objectifs en février. En 2012, la marge opérationnelle courante de ces activités était ressortie à 21,9%, contre 22,2% en 2011.

Au premier trimestre, le résultat net de Bic s'est contracté de 20,2%, à 45,2 millions d'euros, compte tenu d'un repli de 16,5% à 66,7 millions d'euros de son résultat opérationnel courant et d'une baisse de 3,7% de son chiffre d'affaires, à 428,6 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des activités grand public (papeterie, briquets et rasoirs) a reculé de 2,4%, à 375,7 millions d'euros, tandis que le résultat d'exploitation normalisé de cette branche a diminué de 19% à 69,4 millions d'euros, ce qui traduit une contraction de la marge à 18,5%, contre 22,2% un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires des articles publicitaires et promotionnels a dans le même temps baissé de 11,9%, à 53 millions d'euros, ce qui a débouché sur une perte d'exploitation normalisée de 4,2 millions d'euros, contre un déficit de 4,5 millions d'euros un an plus tôt.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(Marion Issard a contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

April 25, 2013 02:58 ET (06:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-