BFM Patrimoine

Berlin appelle EADS à ne pas pénaliser spécifiquement les sites allemands

BFM Patrimoine

BERLIN (Dow Jones)--L'Allemagne a appelé EADS (EAD.FR) mardi à mettre en oeuvre son plan de suppressions de postes avec prudence et à éviter des pertes d'emplois injustes sur les sites allemands du groupe. Le groupe d'aéronautique et de défense

BERLIN (Dow Jones)--L'Allemagne a appelé EADS (EAD.FR) mardi à mettre en oeuvre son plan de suppressions de postes avec prudence et à éviter des pertes d'emplois injustes sur les sites allemands du groupe.

Le groupe d'aéronautique et de défense, maison-mère de l'avionneur Airbus, a annoncé lundi qu'il allait supprimer 5.800 emplois en Europe jusqu'en 2016 dans le cadre de la restructuration de ses activités de défense et d'espace.

"Nous appelons le groupe à mettre en oeuvre son plan de suppressions d'emplois avec le plus de ménagements et de la façon la plus socialement équilibrée possible et partons du principe qu'il ne pénalisera pas les sites allemands de manière partiale", a déclaré le ministère allemand de l'Economie dans un communiqué. "L'objectif doit être de créer pour les salariés le plus grand degré possible de transparence concernant leur avenir".

Le ministère a ajouté que l'Allemagne continuerait à surveiller de près les changements prévus et poursuivrait ses négociations avec EADS.

Il a également rappelé au groupe que le gouvernement fédéral allemand fournissait des aides directes et indirectes à EADS.

-Andrea Thomas, Dow Jones Newswires

(William Horobin a contribué à cet article)

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

December 10, 2013 05:06 ET (10:06 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-