BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les contrats à terme se replient vendredi

BFM Patrimoine

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices actions américains restent en baisse vendredi avant l'ouverture, après l'annonce d'une hausse plus marquée que prévu des prix à la production aux Etats-Unis au mois de mars,

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices actions américains restent en baisse vendredi avant l'ouverture, après l'annonce d'une hausse plus marquée que prévu des prix à la production aux Etats-Unis au mois de mars, les résultats décevants de JPMorgan alimentant le ton négatif du marché.

Environ 55 minutes avant l'ouverture de Wall Street, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones industrial Average (DJIA) perdait 75 points, soit 0,5%, à 16.035 points. Juste avant la publication des prix à la production, l'indice cédait 81 points. Le contrat sur le S&P 500 reculait de 9 points, soit 0,5%, à 1.818 points, et celui sur le Nasdaq 100 abandonnait 25 points, soit 0,7%, à 3.455 points.

L'indice des prix à la production aux Etats-Unis a augmenté de 0,5% en mars par rapport à février, alors qu'une hausse de 0,1% seulement était anticipée. Hors alimentation et énergie, les prix à la production ont crû de 0,6%, alors qu'une progression de 0,2% seulement était attendue.

Après l'ouverture, les investisseurs examineront l'indice de confiance des ménages Thomson Reuters-Université du Michigan pour avril. D'après le consensus des prévisions, cet indice devrait ressortir en hausse à 81, contre 80 en mars.

Jeudi, les indices Dow Jones et S&P ont accusé leur repli le plus marqué sur une séance depuis plus de deux mois, tandis que le Nasdaq a connu sa plus forte chute en près de deux ans et demi, plombé par le recul des valeurs technologiques et des biotechnologies.

Du côté des entreprises, JPMorgan Chase perd 3,5% en préouverture, après avoir publié un bénéfice et un produit net bancaire inférieur aux attentes au titre du premier trimestre.

Wells Fargo cède par ailleurs 0,4% malgré l'annonce de chiffres trimestriels supérieurs aux prévisions.

Parmi les valeurs particulièrement touchées par le mouvement de vente de jeudi, Gilead Sciences cède 2,3% après avoir clôturé à un point bas en près de six mois. Facebook et Netflix, qui ont tous deux dévissé de 5,2% jeudi, abandonnent respectivement 1,2% et 0,8%.

(END) Dow Jones Newswires

April 11, 2014 09:23 ET (13:23 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-