BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les contrats à terme sans grande direction

BFM Patrimoine
NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices américains s'inscrivaient en légère hausse lundi avant l'ouverture de Wall Street dans un marché sans grande direction alors que l'essentiel des places boursières européenne

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices américains s'inscrivaient en légère hausse lundi avant l'ouverture de Wall Street dans un marché sans grande direction alors que l'essentiel des places boursières européennes sont fermées pour les fêtes de Pâques et avant une nouvelle salve de résultats trimestriels à partir de mardi.

Les investisseurs américains reviennent également d'un week-end prolongé après la fermeture de Wall Street vendredi en raison du "Good Friday". La Bourse américaine a enregistré, la semaine dernière, sa meilleure performance hebdomadaire depuis juillet grâce notamment aux bons résultats de grandes entreprises américaines comme General Electric.

Environ 35 minutes avant l'ouverture de Wall Street, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones industrial Average (DJIA) gagnait 3 points, soit 0,1%, à 16.368 points. Le contrat sur le S&P 500 avançait de 26 points, soit 0,2%, à 1.855 points, et celui sur le Nasdaq 100 prenait 9 points, ou 0,3%, à 3.533 points.

En l'absence d'actualités macroéconomiques en Europe, les investisseurs seront principalement attentifs à 16h00 à la parution des indicateurs avancés pour mars aux Etats-Unis.

Du côté des entreprises, le calendrier des publications de résultats sera également peu fourni avant de s'accélérer à partir de mardi avec la parution des comptes trimestriels de Xerox, AT&T, McDonald's et Travelers.

Lundi, le groupe de services pétroliers Halliburton a fait part de résultats supérieurs aux prévisions au premier trimestre. L'action Hallibruton avance de 0,7% en préouverture.

Les investisseurs surveilleront également le titre Pfizer après que le journal britannique Sunday Times a affirmé dimanche que le groupe pharmaceutique américain aurait eu des discussions informelles avec la direction d'AstraZeneca en vue de racheter son homologue britannique pour plus de 100 milliards de dollars. Les négociations n'auraient pas abouti, AstraZeneca ayant repoussé ces approches, selon les sources du quotidien.

(END) Dow Jones Newswires

April 21, 2014 09:10 ET (13:10 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-