BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les contrats à terme en hausse après les ventes de détail aux USA

BFM Patrimoine
NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices actions américains avançaient modestement jeudi en préouverture à Wall Street après la parution de statistiques légèrement meilleures que prévu pour l'économie américain

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices actions américains avançaient modestement jeudi en préouverture à Wall Street après la parution de statistiques légèrement meilleures que prévu pour l'économie américaine et dans le sillage d'une certaine stabilisation des marchés européens.

Les ventes de détail aux Etats-Unis ont en particulier augmenté en février, suggérant que la pause marquée par les ménages et l'activité économique en général en raison de conditions météorologiques difficiles touche à sa fin. Elles ont progressé de 0,3% le mois dernier par rapport à janvier, selon les données publiées jeudi par le département du Commerce. Hors automobiles, les ventes de détail ont également augmenté de 0,3%. Les économistes interrogés par Dow Jones Newswires s'attendaient à une hausse de 0,2% en février, et de 0,1% hors automobiles.

Par ailleurs, le nombre d'actifs américains effectuant une première demande d'allocation chômage est tombé à un point bas en trois mois la semaine dernière, ce qui suggère que le marché du travail se stabilise, selon le département du Travail.

Environ 30 minutes avant l'ouverture de Wall Street, le contrat sur l'indice Dow Jones Industrial Average (DJIA) prenait 23 points, ou 0,2%, à 16,362 points. Le contrat sur le Standard & Poor's 500 gagnait 4 points, soit moins de 0,2%, à 1,871 points, et celui sur le Nasdaq 100 gagnait 10 points, ou 0,3%, à 3.718 points.

Les indices américains ont terminé en demi-teinte mercredi et restent hésitants, privés d'orientation claire, après les multiples records enregistrés en clôture par l'indice S&P 500 la semaine dernière. "L'idée se répand que les indices actions américains pourraient avoir atteint un point haut faute de nouveaux catalyseurs en provenance des résultats ou des données économiques", ont observé les analystes de Crédit Agricole CIB.

En l'absence de nouvelles statistiques économiques, les investisseurs surveilleront à partir de 16h00 l'audition devant le Séant des trois candidats désignés pour intégrer le conseil de la Réserve fédérale américaine (Fed) afin notamment de déterminer leur orientation et leurs convictions en matière de politique monétaire. L'un d'entre eux, l'ex-gouverneur de la Banque d'Israël, Stanley Fisher, a d'ores et déjà affirmé que les mesures accomodantes actuellement à l'oeuvre étaient encore nécessaires pour soutenir l'économie.

Parmi les titres en vue, General Electric avance de 0,9% alors que le conglomérat a déposé une demande d'introduction en Bourse de son pôle de crédit à la consommation en Amérique du Nord, qui exercera ses activités sous le nom de Synchrony Financial. Selon des estimations réalisées l'an dernier par la banque Bernstein, ce pôle de financement pourrait peser près de 18 à 20 milliards de dollars en Bourse.

(END) Dow Jones Newswires

March 13, 2014 08:59 ET (12:59 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-