BFM Patrimoine

Arkema: charge exceptionnelle de 125 mlns d'euros au T1 pour Kem One SAS

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le chimiste Arkema (AKE.FR) a indiqué mercredi que son exposition de 125 millions d'euros à Kem One SAS, son ex-filiale cédée à Klesch, se traduirait par "une charge exceptionnelle dans ses comptes du 1er trimestre 2013 d

PARIS (Dow Jones)--Le chimiste Arkema (AKE.FR) a indiqué mercredi que son exposition de 125 millions d'euros à Kem One SAS, son ex-filiale cédée à Klesch, se traduirait par "une charge exceptionnelle dans ses comptes du 1er trimestre 2013 d'un montant équivalent".

Le groupe a ajouté que, dans le cadre du redressement judiciaire de Kem One, il avait contribué à hauteur de 68,7 millions d'euros au financement de la période d'observation.

"Une part de ce montant correspond au versement d'ajustements contractuels du prix de cession qui ont fait l'objet d'une provision dans les comptes au 31 décembre 2012", a expliqué Arkema dans un communiqué, ajoutant que "le complément correspond à la mise à disposition de Kem One, pendant la période d'observation, de certaines garanties données par le groupe à des tiers".

A la fin mars, le tribunal de commerce de Lyon avait ouvert une procédure de redressement judiciaire avec continuation de l'activité pendant une période d'observation de six mois de Kem One SAS, correspondant à la partie amont de l'ensemble des activités cédées par Arkema au groupe industriel suisse Klesch.

Le chimiste avait alors précisé que son exposition à Kem One SAS s'élevait au 31 décembre 2012, "sans augmentation depuis, à un total de 125 millions d'euros, correspondant à 65 millions d'euros de créances et 60 millions d'euros d'euros de garanties en faveur de tiers".

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 10, 2013 07:46 ET (11:46 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-