BFM Patrimoine

AREVA : Au 31 mars 2013 : Forte croissance de 12,5 % du chiffre d’affaires à 2 279 M€ (+ 15,5 % à données comparables)

BFM Patrimoine

Carnet de commandes stable sur un an à 44,9 Mds€ (- 1,0 % sur le trimestre) Regulatory News: Commentant la performance du groupe sur le premier trimestre de l'année 2013, Luc Oursel, Président du

Carnet de commandes stable sur un an à 44,9 Mds€ (- 1,0 % sur le trimestre)

Regulatory News:

Commentant la performance du groupe sur le premier trimestre de l'année 2013, Luc Oursel, Président du Directoire, a déclaré :

« Le début de l'année 2013 témoigne de la capacité du groupe à générer une croissance significative sur l'ensemble de ses activités, nucléaires comme renouvelables. La croissance organique atteint près de 16 % sur le trimestre, tirée par notre dynamisme commercial. Elle reflète la confiance de nos clients dans une offre adaptée à leurs besoins ainsi qu'une bonne exécution dans la fourniture de nos produits et services. Cette performance nous permet de confirmer nos objectifs de croissance pour l'exercice 2013.»

Chiffre d'affaires
(en millions d'euros) 1er trim 2013 1er trim 20121 Variation Variation p.c.c.

Carnet de commandes au 31/03/2013

(en millions d'euros)

BG Mines 395 313 + 26,1 % + 43,6 % 12 012 BG Amont 378 432 - 12,6 % - 11,2 % 18 116 BG Réacteurs et Services 799 774 + 3,2 % + 4,1 % 8 056 BG Aval 556 371 + 49,9 % + 49,5 % 5 909 BG Energies Renouvelables 105 85 + 23,3 % + 27,5 % 734 Corporate et autres2 46 50 ns ns 110 Total 2 279 2 026 + 12,5 % + 15,5 % 44 938 dont activités nucléaires 2 139 1 902 + 12,5 % + 15,5 % Chiffre d'affaires France 942 815 + 15,7 % ns Chiffre d'affaires International 1 337 1 211 + 10,3 % ns

Il est rappelé que le chiffre d'affaires peut varier de manière significative d'un trimestre sur l'autre dans les activités nucléaires. Par conséquent, l'activité trimestrielle ne saurait être considérée comme une base fiable de projection annuelle.

1 Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2012 a été retraité afin d'incorporer l'activité Ingénierie et Projets au sein de la ligne Corporate et autres 2 Inclut les activités de Conseil en Systèmes d'Information et d'Ingénierie et Projets

Sur le 1er trimestre 2013, les activités d'AREVA (Paris:AREVA) génèrent un chiffre d'affaires consolidé de 2 279 millions d'euros, en hausse de 12,5 % (+ 15,5 % à données comparables) par rapport à la même période de 2012. La forte hausse des chiffres d'affaires des Business Groups (BG) Mines, Aval et Energies Renouvelables, qui affichent des croissances respectives de + 26,1 % (+ 43,6 % à p.c.c.) , + 49,9 % (+ 49,5 % à p.c.c.) et + 23,3 % (+ 27,5 % à p.c.c.), compense largement la baisse attendue du chiffre d'affaires du BG Amont (- 12,6 %, soit - 11,2 % à p.c.c.), alors que celui du BG Réacteurs et Services s'inscrit en croissance de + 3,2 % (+ 4,1 % à p.c.c.). L'effet de change a eu un impact négatif de 14 millions d'euros sur la période, l'effet de périmètre a eu un impact négatif de 40 millions d'euros.

Au 31 mars 2013, le carnet de commandes du groupe atteint 44,9 milliards d'euros, stable par rapport au 31 mars 2012 et en repli de 1,0 % par rapport au 31 décembre 2012. La progression du carnet de commandes du BG Mines limite la baisse enregistrée dans les autres Business Groups. Au total, les annulations de commandes constatées consécutivement à l'accident de Fukushima s'élèvent à 1 milliard d'euros à fin mars 2013, contre 936 millions d'euros au 31 décembre 2012.

I. Commentaires sur l'évolution du carnet de commandes et du chiffre d'affaires par

Business Group

Business Group Mines

Le carnet de commandes du BG Mines s'établit à 12 012 millions d'euros au 31 mars 2013, en forte progression de 21 % par rapport au 31 mars 2012, grâce aux contrats d'approvisionnement à long terme en uranium naturel conclus courant 2012.

Au 1er trimestre 2013, le BG Mines enregistre un chiffre d'affaires de 395 millions d'euros, en hausse de 26,1 % (+ 43,6 % à p.c.c.) par rapport au 1er trimestre 2012. L'effet de change a eu un impact négatif de 4 millions d'euros. L'effet de périmètre négatif de 34 millions d'euros résulte principalement de la déconsolidation de La Mancha Resources Inc., à la suite de la cession de cette activité fin août 2012. Le chiffre d'affaires est tiré par la forte hausse des volumes vendus (+ 738 tU) et par l'augmentation du prix de vente moyen de l'uranium ressortant des contrats sur la période, malgré un environnement de marché moins favorable.

Business Group Amont

Le carnet de commandes du BG Amont s'élève à 18 116 millions d'euros au 31 mars 2013, en baisse de 2 % par rapport au 31 mars 2012. Pour le 1er trimestre, on note entre autres :

  • plusieurs contrats dans l'activité Chimie-Enrichissement dont :

- un contrat significatif pour la fourniture d'uranium enrichi, qui démontre une nouvelle fois l'intérêt des clients pour l'offre intégrée d'AREVA ;

- des contrats avec des électriciens américains pour la livraison de services d'enrichissement ;

  • plusieurs contrats dans l'activité Combustible, pour la livraison d'assemblages de combustible en particulier pour des réacteurs allemands.

Le chiffre d'affaires du BG Amont s'établit à 378 millions d'euros sur le 1er trimestre 2013, en repli de 12,6 % (- 11,2 % à p.c.c.) par rapport au 1er trimestre 2012. L'effet de périmètre a eu un impact négatif de 7 millions d'euros.

  • L'activité Chimie-Enrichissement est en recul du fait d'un calendrier de livraisons défavorable et cela malgré la reprise des services d'enrichissement à destination de la France ;
  • Le chiffre d'affaires de la BU Combustible bénéficie de la hausse des volumes vendus.

Business Group Réacteurs et Services

Le carnet de commandes du BG Réacteurs et Services s'établit à 8 056 millions d'euros au 31 mars 2013, en baisse de 7 % par rapport au 31 mars 2012. Au 1er trimestre, on note entre autres :

  • Une demande croissante de la part des électriciens en Europe, en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu'en Asie, pour les solutions d'amélioration de la sûreté de notre programme Safety Alliance. Celle-ci se traduit entre autres par les contrats suivants :

- fourniture de diesels de secours destinés aux tranches 3 et 4 de la centrale de Tianwan en Chine ;

- en partenariat avec PEico (Pooled Equipment and Inventory Company), une offre complète de services et d'équipements de secours, en complément de l'exploitation des centres d'intervention régionaux d'urgence aux Etats-Unis.

Le chiffre d'affaires du BG Réacteurs et Services s'établit à 799 millions d'euros sur le 1er trimestre 2013, en progression de 3,2 % (+ 4,1 % à p.c.c.) par rapport au 1er trimestre 2012. L'effet de change a eu un impact négatif de 7 millions d'euros.

  • L'activité Nouvelles Constructions, stable par rapport au 1er trimestre 2012, évolue en ligne avec l'avancement des grands chantiers réacteurs. Le chiffre d'affaires associé aux projets d'Olkiluoto 3 (Finlande) et de Flamanville 3 (France) est en repli tandis que la contribution des projets de Taishan (Chine) et des études d'ingénierie pour le projet d'Hinkley Point (Royaume-Uni) augmente sur la période.
  • Le chiffre d'affaires de la BU Equipements bénéficie de l'activité de remplacement de composants primaires en France.
  • Le chiffre d'affaires de la BU Base Installée, bien qu'en légère baisse par rapport au 1er trimestre 2012 qui avait été marqué par une activité particulièrement soutenue aux Etats-Unis, continue de bénéficier d'une dynamique favorable avec notamment des projets de modernisation.

Business Group Aval

Le carnet de commandes du BG Aval s'établit à 5 909 millions d'euros au 31 mars 2013, en baisse de 4 % par rapport au 31 mars 2012. Pour le 1er trimestre, on note entre autres :

  • Un contrat avec le DOE (Department of Energy) pour un centre de stockage définitif des déchets radioactifs militaires à vie longue au Nouveau Mexique (Etats-Unis) ;
  • Une commande de fabrication d'assemblages MOX destinée aux réacteurs allemands.

Le chiffre d'affaires du BG Aval ressort à 556 millions d'euros au 1er trimestre 2013, en hausse de 49,9 % par rapport à la même période de 2012 (+ 49,5 % à p.c.c.).

  • L'activité Recyclage est en forte hausse sur la période. Elle bénéficie des livraisons effectuées début 2013 qui étaient initialement prévues fin 2012 et plus généralement d'une forte activité dans le cadre de contrats pour des clients étrangers ;
  • Le chiffre d'affaires de la BU Logistique est tirée par une forte activité de fabrication d'emballages en Europe.

Business Group Energies Renouvelables

Le carnet de commandes du BG Energies Renouvelables atteint 734 millions d'euros au 31 mars 2013, contre 1 706 millions d'euros au 31 mars 2012, cette baisse résultant de l'annulation de commandes de clients de l'activité Bioénergie au Brésil au 4ème trimestre 2012 d'une part, et de l'avancement des projets en cours d'exécution d'autre part.

Le chiffre d'affaires du BG Energies Renouvelables ressort à 105 millions d'euros sur le 1er trimestre 2013, en hausse par rapport à la même période de 2012 (+ 23,3 % en données publiées et + 27,5 % à p.c.c.).

  • Le chiffre d'affaires des activités Eolien Offshore progresse en ligne avec l'exécution du projet Global Tech 1 ;
  • Le chiffre d'affaires de la BU Bioénergie est en hausse principalement du fait de la forte activité en Europe ;
  • Le chiffre d'affaires de l'activité Solaire progresse avec à la mise en œuvre des projets de construction de centrales CSP à Kogan Creek en Australie et pour Reliance en Inde.

II. Eléments d'appréciation des performances et de la situation financière du groupe

Business Group Mines

- Sur les 3 premiers mois de l'année, 2 225 tonnes d'uranium ont été produites en part consolidée financière AREVA contre 1 992 tonnes sur les 3 premiers mois de 2012, soit une progression de 12 %. La part accessible AREVA s'élève à 1 967 tonnes d'uranium contre 1 723 tonnes sur les 3 premiers mois de 2012, soit une progression de 14 %.

Business Group Amont

- L'usine d'enrichissement Georges Besse II a poursuivi sa montée en puissance avec 55 cascades en production à fin mars (+ 11 cascades par rapport à décembre 2012). Conformément au planning du projet, la moitié de la capacité nominale de l'usine étant dorénavant en service.

Business Group Réacteurs et Services

- Sur le chantier finlandais d'Olkiluoto 3 (périmètre AREVA : une centrale complète en consortium avec Siemens), le 1er trimestre 2013 a été marqué par les avancées suivantes :

  • L'architecture détaillée du système de contrôle-commande est en cours d'approbation finale ;
  • En ce qui concerne la construction :

- les tests hydrauliques des tuyauteries sont en bonne progression ; - les tests de confinement en tension (« CTT »), qui seront effectués en octobre, sont en préparation ;

  • En ce qui concerne la mise en service :

- la distribution de puissance électrique sur une division a été mise en service ; les 3 autres devant être réalisées avant la fin du 3ème trimestre 2013 ; - les systèmes d'équipements de manutention de combustibles et de conditionnement des déchets technologiques sont en phase d'essais mécaniques ; - des dossiers modes opératoires et maintenance ont été constitués.

- Sur le chantier français Flamanville 3 (périmètre AREVA : une chaudière nucléaire), le 1er trimestre 2013 a été marqué par les avancées suivantes :

  • Les activités d'ingénierie sont en cours pour la préparation du Dossier de Mise en Service (« DMES ») et l'intégration des modifications nécessaires au démarrage ;
  • Les générateurs de vapeur, le pressuriseur et les volutes de pompes primaires ont été testés et sont stockés ;
  • L'installation et le montage des composants électromécaniques de l'îlot nucléaire se sont poursuivis ;
  • Les premières armoires du contrôle-commande opérationnel SPPA-T200 ont été installées et les premières armoires du contrôle-commande de sûreté ont été livrées sur le site.

- Sur le chantier chinois de Taishan (périmètre AREVA : deux îlots nucléaires), le 1er trimestre 2013 a été marqué par les avancées suivantes :

  • Pour l'unité Taishan 1 : la première campagne de fabrication d'assemblages de combustible dans l'usine AREVA de Romans (France) a été achevée ;
  • Pour l'unité Taishan 2 : les épreuves hydrauliques ont été réussies pour le deuxième générateur de vapeur ;
  • La configuration (Consistent State for Erection ou « CSE+ ») permettant de réaliser le montage et les essais individuels des systèmes a été figée.

Groupe

  • Le 10 janvier 2013, AREVA a annoncé la mise en œuvre d'un contrat de liquidité portant sur les titres AREVA avec Natixis.
  • Le 16 janvier 2013, AREVA a signé, auprès de 19 banques, une ligne de crédit syndiqué de 1,25 milliard d'euros, d'une durée de 5 ans. Elle remplace le précédent crédit syndiqué non-tiré venant à échéance en 2014.
  • Le 3 avril 2013, AREVA et la société française de capital-investissement Astorg Partners ont signé un contrat en vue de la reprise par Astorg Partners de Canberra, la filiale d'AREVA de mesures nucléaires, dont la réalisation doit intervenir d'ici à la fin du premier semestre 2013.
  • La mise en œuvre du plan d'amélioration de la performance prévoyant notamment une réduction des coûts opérationnels de 1 milliard d'euros en base annuelle d'ici à fin 2015 s'est poursuivie durant le trimestre.
  • Le Groupe a lancé au cours du 1er trimestre 2013 un plan d'actionnariat salarié dont la mise en œuvre passera par la cession par AREVA de titres d'autocontrôle.

III. Opérations et événements importants de la période

Business Group Amont

  • Le 29 mars 2013, AREVA a célébré la mise en production commerciale de l'usine d'enrichissement d'uranium Georges Besse II Nord, sur le site du Tricastin (Drôme et Vaucluse). Sa mise en production intervient deux ans après celle de l'usine Sud conformément au planning.

Business Group Réacteurs et Services

  • Le 25 février 2013, l'Office for the Protection of Economic Competition (UOHS) de la République Tchèque a rejeté l'appel d'AREVA et confirmé l'exclusion du groupe du processus d'appel d'offres. AREVA a contesté cette décision et exprimé l'intention de faire appel de cette décision auprès du Président de l'UOHS, se réservant la faculté de porter l'affaire devant la justice administrative tchèque si nécessaire.

Business Group Aval

  • Le 4 mars 2013, AREVA et son partenaire japonais Kobe Steel ont livré les premiers emballages d'entreposage à sec destinés aux combustibles usés de la centrale de Fukushima-Daiichi.

Environnement de marché

  • Sur le marché de l'uranium, l'indicateur spot est passé de 51,7 $/lb à fin mars 2012 à 43,4 $/lb fin décembre 2012 et 42,7 $/lb à fin mars 2013. L'indicateur long terme est passé de 60,3 $/lb à fin mars 2012 à 56,5 $/lb fin décembre 2012 et 56,7 $/lb à fin mars 2013 (source : UxC / TradeTech).
  • Sur le marché de l'enrichissement, l'indicateur spot est passé de 138 $/UTS à fin mars 2012 à 120 $/UTS à fin décembre 2012 et 115 $/UTS à fin mars 2013. L'indicateur long terme est passé de 146 $/UTS à fin mars 2012 à 135 $/UTS à fin décembre 2012 et 130 $/UTS à fin mars 2013 (source : TradeTech).

Nota bene :

► A données comparables / à p.c.c. : à périmètre et taux de change constants.

► Effet de change : l'effet de change mentionné dans ce communiqué provient de la conversion des comptes des filiales dans l'unité de compte du groupe. Cet effet résulte principalement de l'évolution du dollar américain par rapport à l'euro. AREVA rappelle également que sa politique de couverture de change des opérations commerciales vise à protéger sa profitabilité contre la fluctuation du cours des devises par rapport à l'euro.

► Déclarations prospectives :

Ce document contient des informations et des déclarations prospectives. Les déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Bien que la direction d'AREVA estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres AREVA sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d'AREVA, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par AREVA auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de risque » du document de référence enregistré auprès de l'AMF le 28 mars 2013 (consultable en ligne sur le site internet d'AREVA à l'adresse : www.areva.com). AREVA ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives à l'exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables.

Calendrier prévisionnel des événements et publications à venir

7 mai 2013 – 15:30 CEST: Assemblée Générale Mixte des actionnaires 24 juillet 2013 – 17:45 CEST :

Résultats semestriels 2013 Communiqué de presse, conférence téléphonique et webcast

24 octobre 2013 – 17:45 CEST :

Chiffre d'affaires 3ème trimestre 2013 Communiqué de presse

A PROPOS

AREVA fournit à ses clients des solutions pour produire de l'électricité avec moins de CO2. L'expertise du groupe et son exigence absolue en matière de sûreté, de sécurité, de transparence et d'éthique font de lui un acteur de référence, dont le développement responsable s'inscrit dans une logique de progrès continu. Numéro un mondial du nucléaire, AREVA propose aux électriciens une offre intégrée unique qui couvre toutes les étapes du cycle du combustible, la conception et la construction de réacteurs nucléaires et les services associés. Le groupe étend ses activités aux énergies renouvelables – éolien, solaire, bioénergies, hydrogène et stockage – pour devenir un des leaders mondiaux de ce secteur. Grâce à ces deux grandes offres, les 47 000 collaborateurs d'AREVA contribuent à fournir au plus grand nombre une énergie toujours plus sûre, plus propre et plus économique.

33 rue la Fayette - 75442 Paris cedex 09 - France - T : +33 (0) 1 34 96 00 00 – F : +33 (0) 1 34 96 00 01

Service de Presse
Julien Duperray Katherine Berezowskyj Jérôme Rosso Alexandre Thebault T : +33 (0) 1 34 96 12 15 F : +33 (0) 1 34 96 16 54 press@areva.com ou Relations Investisseurs Marie de Scorbiac marie.descorbiac@areva.com T: +33 (0) 1 34 96 05 97 Philippine du Repaire philippine.durepaire@areva.com T: +33 (0) 1 34 96 11 51

Business Wire