BFM Patrimoine

AREVA : Au 31 décembre 2014 : Chiffre d’affaires en baisse à 8 336 M€ : - 8,0 % (- 7,2 % à données comparables)

BFM Patrimoine

Carnet de commandes à 46,9 Mds€ Regulatory News: AREVA (Paris:AREVA): A 46,9 milliards d’euros au 31 décembre 2014, le carnet de commandes du groupe a gagné en profondeur sur certaine

Carnet de commandes à 46,9 Mds€

Regulatory News:

AREVA (Paris:AREVA):

A 46,9 milliards d’euros au 31 décembre 2014, le carnet de commandes du groupe a gagné en profondeur sur certaines activités récurrentes grâce à des contrats de long terme avec EDF. Néanmoins, le groupe souffre d'une atonie des marchés à cycle de commandes court, tels que les services à la base installée, et du report de certains projets de ses clients.

Le chiffre d’affaires 2014 du groupe ressort en baisse de 7,2 % à données comparables, légèrement au-dessus des attentes du groupe. La décroissance s’explique par la dégradation de l’environnement de marché tout au long de l’année 2014 et par une base de comparaison défavorable, l’année 2013 ayant bénéficié de contrats non-récurrents dans les activités Mines et Aval.

Concernant le niveau d’activité du groupe sur l’année 2014, Philippe Knoche, Directeur Général d’AREVA, a déclaré :

« L’année 2014, et plus particulièrement le second semestre, a été éprouvante pour AREVA. Avec le nouveau Conseil d’Administration, nous travaillons à l’élaboration d’un plan de compétitivité et d'une feuille de route stratégique et financière. Ceux-ci feront l'objet d'un point spécifique le 4 mars lors de la présentation des résultats annuels. »

L’attention est attirée sur le chapitre 2 du présent communiqué de presse consacré à la préparation de l’arrêté des comptes de l’exercice 2014.

Chiffre d’affaires
(en millions d’euros) 2014

2013
proforma1

Variation Variation p.c.c. Carnet de commandes au 31/12/2014

Carnet de commandes au 31/12/2013

proforma1

BG Mines 1 297 1 717 - 24,4 % - 24,5 % 9 539 9 602 BG Amont 2 235 2 074 + 7,8 % + 7,8 % 19 019 16 775 BG Réacteurs et Services 3 119 3 293 - 5,3 % - 5,0 % 8 593 9 024 BG Aval 1 531 1 742 - 12,1 % - 12,1 % 9 665 5 886 BG Energies Renouvelables 52 68 - 24,4 % - 21,4 % 49 68

Corporate et autres2

103 168 n.s. n.s 1 85 Total 8 336 9 062 - 8,0 % - 7,2 % 46 866 41 440

dont activités nucléaires3

8 210 8 864 - 7,4 % - 7,3 % 46 816 41 287 Chiffre d’affaires France 3 587 3 760 - 4,6 % Chiffre d’affaires International 4 749 5 302 - 10,4%

1 Les données 2013 ont été retraitées en application des normes IFRS 5 et IFRS 11.

2 Inclut les activités d’Ingénierie et Projets

3 Activités nucléaires : activités des BG Mines, Amont, Réacteurs et Services, Aval et de la Direction Ingénierie et Projets (comptabilisée dans la ligne Corporate et Autres)

En 2014, AREVA a généré un chiffre d’affaires consolidé de 8 336 millions d’euros, en baisse de 8,0 % (- 7,2 % à données comparables) par rapport à l’exercice 2013.

Le chiffre d’affaires des activités nucléaires s’établit à 8 210 millions d’euros en 2014 contre 8 864 millions d’euros en 2013, en baisse de 7,4 % (- 7,3 % à données comparables). Le chiffre d’affaires du BG Amont est en hausse de 7,8 % (+ 7,8 % à p.c.c). Les chiffres d’affaires des BG Mines, Réacteurs et Services et Aval sont en baisse respectivement de 24,4 % (- 24,5 % à p.c.c), 5,3 % (- 5,0 % à p.c.c) et 12,1 % (- 12,1 % à p.c.c).

Le chiffre d’affaires du BG Energies Renouvelables recule de 24,4 % par rapport à l’exercice 2013 (- 21,4 % à p.c.c.) pour s’établir à 52 millions d’euros.

En 2014, le chiffre d’affaires réalisé en France s’élève à 3 587 millions d’euros en baisse de 4,6 % par rapport à l’exercice 2013. Sur la même période, le chiffre d’affaires réalisé à l’international s’élève à 4 749 millions d’euros en baisse de 10,4 % par rapport à l’exercice 2013.

L’effet de change a un impact négatif de 5 millions d’euros sur la période, l’effet de périmètre a un impact négatif de 70 millions d’euros notamment du fait du transfert de la filiale de systèmes d’information Euriware à Capgemini en mai 2014.

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2014 s’établit à 2 779 millions d’euros, en hausse de 7,8 % (+ 6,7 % à p.c.c.) par rapport au quatrième trimestre 2013, tiré par les activités des BG Mines et Aval. L’effet de change est positif de 49 millions d’euros sur la période. L’effet périmètre a un impact négatif de 24 millions d’euros sur le trimestre.

Au 31 décembre 2014, le carnet de commandes du groupe atteint 46,9 milliards d’euros, en forte hausse par rapport au 31 décembre 2013 (41,4 milliards d’euros) atteignant le niveau le plus élevé depuis la création du groupe pour les activités nucléaires.

L’accord traitement-recyclage avec EDF pour la période 2013-2020 portant sur le transport, le recyclage de combustibles usés et la fabrication d'assemblages MOX bénéficie au carnet de commandes des BG Aval et Amont pour un montant supérieur à 5,5 milliards d’euros sur l’année.

Pour mémoire, le carnet de commandes ne comprend pas de montant au titre des accords conclus avec EDF en octobre 2013 au titre du projet de réacteurs EPR à Hinkley Point au Royaume-Uni et du combustible associé.

Les prises de commandes s’élèvent à 13,4 milliards d’euros sur un an en forte hausse par rapport à l’exercice 2013 (7,4 milliards d’euros), tirées par les accords pluriannuels avec EDF dans les activités récurrentes.

1- Analyse par Business Group

Business Group Mines

Le carnet de commandes du BG Mines s’établit à 9 539 millions d’euros au 31 décembre 2014. Dans un contexte de marché de l’uranium incertain, les prises de commandes ont été limitées au cours de l’exercice 2014 et ce malgré la récente remontée des prix sur le marché de l’uranium naturel (indicateur spot1 : de 28 $/livre à fin juin 2014 à 35,5 $/livre à fin décembre 2014 après avoir atteint 39,5 $/livre fin novembre ; indicateur long terme1 : de 44,5 $/livre à fin juin 2014 à 49,5 $/livre à fin décembre 2014).

Sur l’ensemble de l’année 2014, le BG Mines enregistre un chiffre d’affaires de 1 297 millions d’euros, en baisse de 24,4 % (- 24,5 % à p.c.c.) par rapport à l’exercice 2013.

Cette évolution s’explique par :

  • la baisse anticipée des volumes vendus (- 28 %) suite à l’achèvement, fin 2013, des ventes faites dans le cadre des accords dits « HEU » et aux opérations importantes de déstockage réalisées en 2013 ;
  • un léger recul du prix de vente moyen de l’uranium ressortant des contrats par rapport à 2013.

Business Group Amont

Le carnet de commandes du BG Amont s’élève à 19 019 millions d’euros au 31 décembre 2014.

En 2014, les principales prises de commandes sont :

  • un contrat majeur avec EDF de fourniture d’assemblages de combustible et de services associés pour le parc nucléaire français sur la période 2015-2021 ;
  • un contrat avec l’électricien Vattenfall de fourniture d’assemblages de combustible pour quatre de ses réacteurs en Suède ;
  • un contrat avec l'électricien RWE de fourniture d'assemblages de combustible à la centrale nucléaire d'Emsland (Allemagne) de 2016 à 2020 ;
  • un contrat avec l’électricien finlandais Teollisuuden Voima (TVO) de fourniture d'assemblages de combustible aux réacteurs en exploitation à la centrale d’Olkiluoto ;
  • un contrat avec Electrabel de fourniture d'assemblages de combustible jusqu'à la fin de vie du réacteur Tihange 1 ;
  • des prolongations de contrats de fourniture d’assemblages de combustible aux Etats-Unis pour les clients Xcel Energy (centrale de Monticello), FP&L (Saint Lucie 1&2), Entergy (Palisades) et Duke Energy Progress (Brunswick) ;
  • un contrat de fourniture de combustible nucléaire aux trois réacteurs à eau bouillante de la centrale de Browns Ferry (Alabama) auprès de l’électricien américain Tennessee Valley Authority (TVA) ;
  • des contrats d'enrichissement avec divers électriciens sur les marchés européens et américains dont un avec ENUSA sur le période 2015-2021 et un avec Duke Energy Progess sur la période 2018-2021.

Sur l’ensemble de l’année 2014, le BG Amont enregistre un chiffre d’affaires de 2 235 millions d’euros, en progression de 7,8 % (+ 7,8 % à p.c.c.).

1 Source : UxC / TradeTech

  • L’activité Chimie-Enrichissement est en forte croissance du fait :
  • d’une forte hausse des volumes vendus aux Etats-Unis et en France dans l’enrichissement en parallèle de la montée en puissance de la production de l’usine Georges Besse II ;
  • de la légère hausse de l’activité de conversion en France sur la période.
  • Dans les activités Combustible, le chiffre d’affaires est en baisse du fait d’une moindre activité aux Etats-Unis.

Business Group Réacteurs et Services

Le carnet de commandes du BG Réacteurs et Services s’établit à 8 593 millions d’euros au 31 décembre 2014. En 2014, les principales prises de commandes sont les suivantes :

  • un contrat signé avec l’électricien sud-africain Eskom d’un montant de 300 millions d’euros portant sur le remplacement des générateurs de vapeur de la centrale nucléaire de Koeberg ;
  • un contrat d’environ 75 millions d’euros avec l’électricien brésilien Eletrobrás Eletronuclear (ETN) pour la fourniture d’équipements mécaniques et électriques complémentaires sur le réacteur Angra 3 ;
  • la prolongation d’un contrat avec PSEG Nuclear jusqu’en 2022 pour des activités de maintenance et d’arrêt de tranches sur les deux réacteurs de la centrale de Salem et sur le réacteur de Hope Creek (New Jersey) ;
  • un contrat avec l’électricien chinois China Nuclear Power Engineering (CNPEC) pour la fourniture de l’instrumentation du cœur de 4 réacteurs en construction remporté par le consortium AREVA – BRIC ;
  • plusieurs contrats dans le cadre des programmes « Safety Alliance » et « Forward Alliance ».

Le chiffre d’affaires du BG Réacteurs et Services s’établit à 3 119 millions d’euros en 2014, en baisse de 5,3 % (- 5,0 % à p.c.c.). L’effet périmètre et méthode comptable a eu un impact négatif de 8 millions d’euros.

  • Le chiffre d’affaires des activités de services à la base installée est en repli par rapport
    à 2013 où il avait bénéficié d’une forte activité en France. De plus, l’activité est en baisse aux Etats-Unis, en Allemagne et en France du fait d’une conjoncture de marché dégradée.
  • Le chiffre d’affaires des Grands Projets est en hausse par rapport à 2013 et évolue en ligne avec l’avancement des grands chantiers. Il bénéficie de la montée en puissance du projet d’achèvement du réacteur Angra 3 (Brésil) et de la hausse du chiffre d’affaires associé au projet EPR Flamanville 3 (France), compensant ainsi la baisse attendue du chiffre d’affaires associé au projet EPR Taishan 1&2 (Chine). Par ailleurs, conformément aux dispositions du paragraphe 32 de la norme IAS 11 appliquées depuis le 2nd semestre 2013, aucun chiffre d’affaires n’a été comptabilisé au titre du projet EPR Olkiluoto 3 (Finlande) au cours de l’exercice 2014.

Business Group Aval

Le carnet de commandes du BG Aval s’établit à 9 665 millions d’euros au 31 décembre 2014. En 2014, on note principalement :

  • l’accord trouvé en juin 2014 avec EDF sur les principales conditions concernant l’activité traitement-recyclage pour la période 2013-2020 ;
  • un contrat avec ses partenaires Mace et Atkins pour la construction d’une installation de reprise et conditionnement de déchets anciens sur le site de Sellafield (Royaume-Uni) ;
  • plusieurs contrats avec des électriciens américains pour la fourniture de solutions d’entreposage de combustible nucléaire usé ;
  • un contrat avec l’électricien néerlandais EPZ pour la fourniture d’emballages.

Le chiffre d’affaires du BG Aval ressort à 1 531 millions d’euros en 2014, en baisse par rapport à 2013 (- 12,1 % en données publiés et - 12,1 % à données comparables).

  • Le chiffre d’affaires de l’activité Recyclage est en forte baisse sur la période. Cette évolution s’explique par :
  • une base de comparaison défavorable par rapport à l’exercice 2013 où il avait bénéficié d’une forte activité dans le cadre de contrats pour des clients étrangers, conclus en vue de campagnes de fabrication de combustible MOX ;
  • l’impact ponctuel de l’accord trouvé avec EDF sur les conditions financières pour 2013-2020 de l’accord traitement-recyclage, des concessions commerciales ayant été accordées à EDF en contrepartie d’une visibilité renforcée dans la durée et d’une augmentation des volumes.
  • Le chiffre d’affaires de l’activité Logistique Nucléaire est en léger repli du fait d’une moindre activité de transports en Europe.
  • Le chiffre d’affaires de l’activité Démantèlement et Services est en légère hausse sur la période suite à l’augmentation des prestations globales d’assistance chantiers en France.

Business Group Energies Renouvelables1

Le carnet de commandes du BG Energies Renouvelables s’établit à 49 millions d’euros au 31 décembre 2014. En 2014, on note principalement un contrat avec l’électricien brésilien BOLT Energias dans le cadre d’un projet pour la construction de la centrale biomasse de Campo Grande qui constituera la plus grande installation biomasse du pays une fois le projet achevé.

Le chiffre d’affaires du BG Energies Renouvelables ressort à 52 millions d’euros pour l’année 2014, en baisse par rapport à 2013 (- 24,4 % en données publiées et - 21,4 % à données comparables) du fait d’une baisse de l’activité Bioénergies en Europe.

2- Préparation de l’arrêté des comptes de l’exercice 2014

Les comptes sociaux et consolidés de l’exercice 2014 seront arrêtés par le Conseil d’Administration le 3 mars prochain.

En lien avec la revue en cours des perspectives d’activité des différents Business Groups et au regard (i) du contexte de marché actuel et (ii) des difficultés rencontrées sur certains contrats de construction ou modernisation en cours d’exécution :

  • la valeur recouvrable de certains actifs courants et non courants est susceptible d’être revue significativement à la baisse,
  • les provisions pour perte à terminaison relatives à certains contrats de construction ou de modernisation sont susceptibles d’être revues significativement à la hausse,

dans le cadre de l’arrêté des comptes de l’exercice 2014. Par ailleurs, des provisions complémentaires sont susceptibles d’être dotées du fait d’évolutions dans l’application de la réglementation relative aux obligations de fin de cycle. L’ensemble de ces éléments viendrait dégrader significativement le résultat net de l’exercice 2014 par rapport au 30 juin 2014.

S’agissant du cash-flow opérationnel libre avant impôts de l’exercice 2014, comme avancé dans le communiqué de presse du 18 novembre 2014, certains des encaissements attendus des clients ont été reportés sur l’exercice 2015.

1 En application de la norme IFRS 5, seule l’activité Bioénergie contribue au chiffre d’affaires et aux soldes intermédiaires de gestion (excédent brut d’exploitation, résultat opérationnel, cash-flow opérationnel libre)

Annexe - Chiffre d'affaires consolidé

En millions d’euros 2014

2013
proforma1

Variation 2014/2013 Variation 2014/2013
à p.c.c. 1er trimestre BG Mines 145 392 - 63,0 % - 62,3 % BG Amont 561 353 + 59,0 % + 59,8 % BG Réacteurs et Services 684 796 - 14,1 % - 12,5 % BG Aval 325 558 - 41,7 % - 41,6 % BG Energies Renouvelables 18 29 - 38,2 % - 34,6 %

Corporate et autres2

48 46 n.s. n.s Total 1 781 2 174 - 18,1 % - 17,3 %

dont activités nucléaires3

1 724 2 110 - 18,3 % - 17,4 % 2ème trimestre BG Mines 312 410 - 23,9 % - 19,5 % BG Amont 567 543 + 4,3 % + 5,2 % BG Réacteurs et Services 817 909 - 10,1 % - 8,9 % BG Aval 370 420 - 11,7 % - 12,2 % BG Energies Renouvelables 14 10 + 37,8 % + 19,5 % Corporate et autres2 26 47 n.s. n.s Total 2 107 2 339 - 9,9 % - 7,9 % dont activités nucléaires3 2 073 2 292 - 9,5 % - 8,1 % 3ème trimestre BG Mines 201 391 - 48,6 % - 48,7 % BG Amont 378 434 - 12,8 % - 12,8 % BG Réacteurs et Services 744 726 + 2,4 % + 2,8 % BG Aval 328 369 - 11,2 % - 12,0 % BG Énergies Renouvelables 10 11 - 9,1 % + 13,8 % Corporate et autres2 9 39 n.s. n.s Total 1 669 1 971 - 15,3 % - 14,1 % dont activités nucléaires3 1 655 1 929 - 14,2 % - 14,3 % 4ème trimestre BG Mines 639 524 + 22,1 % + 15,5 % BG Amont 729 744 - 2,0 % - 2,7 % BG Réacteurs et Services 874 862 + 1,4 % - 0,7 % BG Aval 508 395 + 28,7 % + 29,9 % BG Énergies Renouvelables 9 17 - 49,2 % - 48,4 % Corporate et autres2 20 36 n.s. n.s Total 2 779 2 578 + 7,8 % + 6,7 % dont activités nucléaires3 2 757 2 533 + 8,8 % + 6,9 % Total 2014 BG Mines 1 297 1 717 - 24,4 % - 24,5 % BG Amont 2 235 2 074 + 7,8 % + 7,8 % BG Réacteurs et Services 3 119 3 293 - 5,3% - 5,0 % BG Aval 1 531 1 742 - 12,1 % - 12,1 % BG Énergies Renouvelables 52 68 - 24,4 % - 21,4 % BG Corporate et autres2 103 168 n.s. n.s Total 8 336 9 062 - 8,0 % - 7,2 % dont activités nucléaires3 8 210 8 864 - 7,4 % - 7,3 %

1 Les données 2013 ont été retraitées en application des normes IFRS 5 et IFRS 11.

2 Inclut les activités d’Ingénierie et Projets

3 Activités nucléaires : activités des BG Mines, Amont, Réacteurs et Services, Aval et de la Direction Ingénierie et Projets (comptabilisée dans la ligne Corporate et Autres)

Nota bene :

► A données comparables / à p.c.c. : à périmètre et taux de change constants.

► Effet de change :

L’effet de change mentionné dans ce communiqué provient de la conversion des comptes des filiales dans l’unité de compte du groupe. Cet effet résulte principalement de l’évolution du dollar américain par rapport à l’euro. AREVA rappelle également que sa politique de couverture de change des opérations commerciales vise à protéger sa profitabilité contre la fluctuation du cours des devises par rapport à l’euro.

► Déclarations prospectives :

Déclaration prospective : Ce document contient des informations et des déclarations prospectives. Les déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Bien que la direction d’AREVA estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres AREVA sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d’AREVA, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par AREVA auprès de l’AMF, y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de risque » du document de référence enregistré auprès de l’AMF le 31 mars 2014 (consultable en ligne sur le site internet d’AREVA à l’adresse : www.areva.com). AREVA ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives à l’exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables.

Calendrier prévisionnel des événements et publications à venir

4 mars 2015 – 7:30 CET Communiqué de presse Résultats de l’exercice 2014 et annonces stratégiques 4 mars 2015 – 9:00 CET Conférence et webcast Résultats de l’exercice 2014 et annonces stratégiques 29 avril 2015 – 17:45 CEST Communiqué de presse Chiffre d’affaires et informations relatives au 1er trimestre 2015 21 mai 2015 – 15:00 CEST Assemblée Générale Mixte des actionnaires Tour Areva – 1, Place Jean Millier, 92400 Courbevoie

AREVA
Service de Presse
+33 (0)1 34 96 12 15
press@areva.com
ou
Relations Investisseurs
Philippine du Repaire, +33 (0)1 34 96 11 51
philippine.durepaire@areva.com

Business Wire