BFM Patrimoine

AreclorMittal revoit en baisse son objectif d'Ebitda 2013 dans un contexte difficile

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le sidérurgiste ArcelorMittal (MT) a revu à la baisse jeudi son objectif d'excédent brut d'exploitation pour 2013. Le groupe vise désormais un excédent brut d'exploitation de 6,5 milliards de dollars pour l'ensemble de l'anné

PARIS (Dow Jones)--Le sidérurgiste ArcelorMittal (MT) a revu à la baisse jeudi son objectif d'excédent brut d'exploitation pour 2013. Le groupe vise désormais un excédent brut d'exploitation de 6,5 milliards de dollars pour l'ensemble de l'année, "en raison notamment du recul de la demande apparente par rapport aux prévisions et de la baisse des prix des matières premières par rapport aux niveaux attendus", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Au deuxième trimestre, son excédent brut d'exploitation (Ebitda) a chuté de 33,5% par rapport à la période correspondante de 2012, à 1,7 milliard de dollars. Il a toutefois progressé de 8,6% par rapport à celui du premier trimestre de cette année.

En mai dernier, ArcelorMittal avait pourtant confirmé viser un excédent brut d'exploitation (Ebitda) supérieur à 7,1 milliards de dollars cette année, "en supposant que les prix du minerai de fer et la marge des prix de l'acier sur les coûts de matières premières resteront en 2013 aux niveaux de 2012".

Le chiffre d'affaires, lui, est ressorti en baisse du 10,%, sur un an deuxième trimestre 2013, à 20,2 milliards de dollars, mais en hausse de 2,3% par rapport au premier trimestre 2013. En ce qui concerne le résultat net, la situation a, en revanche continué de se dégrader, avec une perte nette de 780 millions de dollars du deuxième trimestre 2013, contre une perte de 345 millions annoncée au premier et un bénéfice de 1,02 milliard de dollars au deuxième trimestre 2012.

Selon le consensus réalisé par FactSet, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires à 15,6 milliards de dollars, un excédent brut d'exploitation (Ebitda) à 1,27 milliard et un bénéfice net de 78 millions de dollars.

"L'environnement opérationnel est resté difficile au premier semestre, mais nous avons réalisé des progrès dans plusieurs secteurs importants", a commenté Lakshmi Mittal, le président du groupe, cité dans le communiqué.

Pour la suite de l'année, ArcelorMittal anticipe toujours un amélioration de sa rentabilité "sous-jacente", sous l'effet combiné d'une augmentation de 1% à 2% des expéditions d'acier, d'une augmentation d'environ 20% des expéditions de minerai de fer commercialisables et des réductions de coûts réalisées.

Au 30 juin, la dette nette du groupe s'élevait à 16,2 milliards de dollars, contre 18 milliards au 31 mars. Le groupe ajoute avoir réalisé 0,6 milliard de gains de gestion annualisés au premier semestre 2013, "conformément à l'objectif d'amélioration des coûts de 3 milliards de dollars fixé pour la fin de 2015".

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

August 01, 2013 02:04 ET (06:04 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-