BFM Patrimoine

Altran: les résultats 2013 conformes aux objectifs mais alourdis par les exceptionnels

BFM Patrimoine
Résultats d'Altran - Exercice 2013: - Résultat net en hausse de 1,3% à 65,8 millions d'euros en 2013 - Résultat opérationnel courant en hausse de 14,4% à 143 millions d'euros - Le free cash flow a atteint 50 millions d'euros en 2013, dont 75 mi

Résultats d'Altran - Exercice 2013:

- Résultat net en hausse de 1,3% à 65,8 millions d'euros en 2013

- Résultat opérationnel courant en hausse de 14,4% à 143 millions d'euros

- Le free cash flow a atteint 50 millions d'euros en 2013, dont 75 millions au seul second semestre

- Le dividende par action est relevé de 22% à 0,11 euro

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologies Altran (ALT.FR) a annoncé jeudi une augmentation de seulement 1,3% de son résultat net en 2013 malgré une progression de 14,4% de son résultat opérationnel courant, en raison d'une forte hausse de ses coûts de restructuration.

Le résultat net du groupe de recherche et développement externalisés est ressorti à 65,8 millions d'euros, contre 64,9 millions en 2012, en raison en particulier de coûts de restructuration d'un montant de 35,8 millions d'euros, contre 13,5 millions en 2012.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan d'amélioration de la productivité lancé il y a un an, le groupe devrait encore passer entre 15 et 17 millions d'euros de coûts exceptionnels en 2014, a indiqué son PDG, Philippe Salle, pendant une conférence téléphonique.

Hors coûts exceptionnels, le résultat opérationnel courant d'Altran s'est établi à 143 millions d'euros l'année dernière, contre 124,9 millions en 2012, ce qui s'est traduit par une amélioration de sa marge opérationnelle courante à 8,8% du chiffre d'affaires en 2013, contre 8,6% un an plus tôt.

A la fin janvier, lors de la publication de son chiffre d'affaires annuel, Altran avait confirmé la perspective d'une marge opérationnelle courante de 8,6% à 9% sur l'exercice 2013. Une estimation qui avait été revue en légère baisse, par rapport à un consensus des analystes qui se situait à 9% en tout début d'année 2013.

Altran avait annoncé un chiffre d'affaires annuel de 1,63 milliard d'euros, en hausse de 12,1% grâce à l'intégration sur 11 mois de l'allemand IndustrieHansa, et en croissance organique de 1,7%.

Concernant 2014, Philippe Salle n'a toutefois pas voulu s'exprimer sur le consensus des analystes, qui vise une marge opérationnelle courante de 9,4%.

"Je ne m'exprimerai pas sur le sujet", a-t-il indiqué. "Nous continuons de viser une marge d'au moins 11% en haut de cycle dans le cadre de notre plan stratégique à horizon 2015. Après avoir réalisé une marge de 8,8% en 2013, nous continuerons de nous acheminer vers ce niveau de rentabilité en 2014", a-t-il indiqué.

A la fin janvier, Altran avait déjà indiqué anticiper une croissance organique de son chiffre d'affaires de 3% à 4% en 2014, grâce notamment à un retour à la croissance en France, où le groupe a réalisé environ 45% de son chiffre d'affaires en 2013.

Le groupe a par ailleurs fait état mercredi d'un free cash flow de 50 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2013, compte tenu d'un flux de trésorerie disponible de 75 millions d'euros sur le seul second semestre, après une consommation de cash de 25 millions au premier semestre.

Altran proposera à ses actionnaire un dividende de 11 centimes d'euro par action, en hausse de 22% par rapport à celui versé au titre de l'exercice 2012.

L'action Altran a clôturé à 7,93 euros mercredi. Elle a grimpé de 24% depuis le début de l'année 2013.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

Altran a déclaré dans un communiqué: "La performance financière réalisée en 2013 est parfaitement cohérente avec la 'feuille de route' issue du plan stratégique 2012-2015. Dans un contexte économique difficile, Altran devrait générer une croissance profitable en 2014".

LE CONTEXTE:

Altran a annoncé en février le rachat de l'américain Foliage, un spécialiste du développement de produits innovants. Foliage a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires en hausse de 35% à près de 50 millions de dollars, ou environ 36 millions d'euros, et dégage une marge opérationnelle de 18%. Il s'agit de la plus grande entreprise rachetée par Altran depuis l'acquisition un an plus tôt de l'allemand IndustrieHansa. La société présente en outre un positionnement haut de gamme proche de celui de sa propre filiale, Cambridge Consultants, au chiffre d'affaires 2013 d'environ 60 millions d'euros et à la rentabilité proche de celle de Foliage.

Au début du mois de janvier 2014, le principal actionnaire d'Altran a manifesté son intention de monter au capital du groupe. La société d'investissement Apax détient directement 15,7% du capital et 20,6% des droits de vote d'Altran, et contrôle de concert avec ses fondateurs et son management 23,9% du capital et 29,80% des droits de vote du groupe. Pour se renforcer sans faire franchir au concert le seuil des 30% des droits de vote, ce qui le contraindrait à lancer une offre sur l'ensemble du capital, Apax pourrait renoncer à une partie de ses droits de vote doubles.

Altran a lancé à l'automne 2011 un plan de développement stratégique à l'horizon 2015, dont le groupe d'ingénierie et de conseil en technologies a globalement confirmé les objectifs à la mi-octobre 2013. Dans le cadre de ce plan, conçu et mis à exécution par le PDG du groupe, Philippe Salle, Altran vise un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros en 2015, et une marge opérationnelle de 11% à 12% en haut de cycle. Le groupe vise en outre un flux de trésorerie disponible annuel compris entre 3% et 6% du chiffre d'affaires.

COMMUNIQUES FINANCIERS D'ALTRAN:

http://www.altran.com/fr/finance/publications-financieres.html

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

March 13, 2014 02:03 ET (06:03 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-