BFM Patrimoine

Altran: le premier actionnaire veut se renforcer au capital

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le premier actionnaire d'Altran (ALT.FR), Altrafin Participations, veut se renforcer au capital de la société de conseil en technologies, sans pour autant en prendre le contrôle, a indiqué jeudi Altrafin à l'Autorité des Marc

PARIS (Dow Jones)--Le premier actionnaire d'Altran (ALT.FR), Altrafin Participations, veut se renforcer au capital de la société de conseil en technologies, sans pour autant en prendre le contrôle, a indiqué jeudi Altrafin à l'Autorité des Marchés Financiers.

"Altrafin Participations envisage de procéder à des acquisitions limitées d'actions Altran Technologies supplémentaires en fonction des conditions de marchés", a déclaré la société contrôlée par le fonds de capital-intestissement Apax dans un courrier à l'AMF.

En 2013, Altrafin a vu sa participation dans Altran réduite à 15,74% du capital et 20,58% des droits de vote du groupe de recherche et développement externalisée, à la suite de la conversion anticipée au printemps des océanes ou obligations convertibles en actions du groupe.

De concert avec les fondateurs d'Altran, Alexis Kniazeff et Hubert Martigny, et avec ses principaux dirigeants, Altrafin contrôle 23,90% du capital et 29,80% des droits de vote de la société.

Pour éviter de faire franchir au concert le seuil des 30% des droits de vote d'Altran, ce qui le contraindrait à lancer une offre publique sur l'ensemble du capital du groupe, Altrafin pourrait renoncer à une partie de ses droits de vote doubles en les transférant au porteur, a indiqué la société à l'AMF.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

January 10, 2014 11:17 ET (16:17 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-