BFM Patrimoine

Alitalia: Rome n'a pas d'objection à une montée d'Air France au capital - ministre

BFM Patrimoine
MILAN (Dow Jones)--Le gouvernement italien n'est pas opposé à l'idée d'une augmentation à 50% de la participation d'Air France-KLM (AF.FR) dans Alitalia, a déclaré lundi le ministre italien des Transports, Maurizio Lupi. Le conseil d'administra

MILAN (Dow Jones)--Le gouvernement italien n'est pas opposé à l'idée d'une augmentation à 50% de la participation d'Air France-KLM (AF.FR) dans Alitalia, a déclaré lundi le ministre italien des Transports, Maurizio Lupi.

Le conseil d'administration d'Air France-KLM doit se réunir ce lundi, et d'après le Corriere della Sera, ses membres doivent débattre d'une possible participation de la compagnie franco-néerlandaise à une augmentation de capital d'Alitalia.

Air France-KLM n'a pas souhaité commenter l'article du quotidien italien.

"De notre point de vue, il n'y a absolument aucun obstacle", a souligné Maurizio Lupi à la presse, en marge d'un événement à Milan, selon MF-Dow Jones. "Je m'attends à ce qu'Air France rappelle avec conviction qu'Alitalia est un actif stratégique [...] et qu'une nouvelle étape est en cours pour renforcer le rôle qu'Alitalia pourrait jouer [dans le partenariat]".

Bien qu'il n'appartienne pas au gouvernement de se mêler des affaires d'une entreprise privée, celui-ci s'intéresse à l'avenir de la compagnie italienne, a-t-il expliqué.

"Le rôle du gouvernement est, en premier lieu, de dire si cette entreprise [Alitalia] est stratégique ou non pour le pays, et Alitalia, à nos yeux, est stratégique", a-t-il affirmé.

Air France-KLM détient actuellement 25% de la compagnie aérienne italienne.

-Gilles Castonguay et Laura Bonadies, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

September 23, 2013 08:13 ET (12:13 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-