BFM Patrimoine

Alibaba envisage de lever 25 milliards de dollars pour son entrée en Bourse

Alibaba prépare une arrivée en fanfare à Wall Street.

Alibaba prépare une arrivée en fanfare à Wall Street. - Aaron Tam - AFP

Dans un document boursier publié lundi 15 septembre, le géant chinois du commerce en ligne vise désormais plus de 25 milliards de dollars pour son arrivée à Wall street, ce qui en ferait la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire.

L’accueil favorable de Wall Street conduit Alibaba à voir grand. Porté par l'enthousiasme et l'excitation des marchés, le géant chinois du commerce en ligne vise désormais un peu plus de 25 milliards de dollars (25,03) pour son arrivée en fanfare à Wall Street. C’est ce que montre un document boursier adressé lundi à l'Autorité des marchés financiers, la SEC. Si le projet se concrétisait, il s’agirait alors de la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire.

Cette somme lui permettrait en effet de dépasser le record détenu par un autre groupe chinois, AGBank, qui avait levé 22,1 milliards de dollars en 2010 en entrant sur les Bourses de Hong Kong et Shanghai, selon le cabinet de recherche Dealogic.

Alibaba relève sa fourchette de prix

Alibaba, fondé en 1999 par Jack Ma, un ancien professeur d'anglais, avec un financement de 60.000 dollars, est devenu un mastodonte de l'e-commerce en Chine. Il a préféré New York à Hong Kong pour son IPO pour des raisons règlementaires.

Le groupe a ainsi relevé lundi la fourchette de prix unitaire de ses titres, désormais comprise entre 66 et 68 dollars, contre 60 et 66 dollars précédemment, selon ce document.

Début de cotation vendredi ?

Selon des sources bancaires, Alibaba devrait annoncer le prix définitif jeudi soir après la clôture de la Bourse de New York pour un début de cotation vendredi sur le New York Stock Exchange (NYSE) sous le symbole "BABA".

Le relèvement de la fourchette s'explique par l'enthousiasme et la forte demande de la part des investisseurs lors de la tournée de présentation du groupe aux investisseurs ("road show") organisée sur trois continents.

Alibaba a enregistré un bénéfice net de près de 2 milliards de dollars (presque triplé sur un an) pour un chiffre d'affaires de 2,5 milliards (+46%) sur son trimestre clos en juin. A l'inverse, son rival américain Amazon continue lui de perdre de l'argent.

Y.D. avec AFP