BFM Patrimoine

Airbus déclare être favori pour le contrat des avions ravitailleurs en Inde

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La branche militaire de l'avionneur européen Airbus, Airbus Military, a déclaré lundi avoir été informée qu'elle avait été présélectionnée pour remporter un contrat de fourniture de six avions ravitailleurs à l'armée d

PARIS (Dow Jones)--La branche militaire de l'avionneur européen Airbus, Airbus Military, a déclaré lundi avoir été informée qu'elle avait été présélectionnée pour remporter un contrat de fourniture de six avions ravitailleurs à l'armée de l'air indienne.

Airbus propose comme avion ravitailleur une version modifiée de son A330-200 dont le prix catalogue s'élève à 208,5 millions de dollars.

Une porte-parole de la division Airbus Military basée à Getafe, dans la banlieue sud de Madrid, a déclaré que cette confirmation impliquait que l'entreprise allait maintenant entamer des négociations approfondies avec le ministère indien de la Défense avant qu'un contrat ferme puisse être signé. Ces pourparlers pourraient durer plusieurs mois.

Airbus est une filiale du groupe d'aéronautique et de défense EADS (EAD.FR).

-David Pearson, david.pearson@dowjones.com

(Version française Céline Fabre)

-0-

PARIS--The military division of European aircraft manufacturer Airbus said Monday it has been notified that it is the preferred bidder for a contract to supply the Indian Air Force with six airborne refueling tankers.

Airbus is offering militarized versions of its A330-200 passenger jets that carry a catalog price of $208.5 million each. Military versions would normally carry a higher price tag.

A spokeswoman for Madrid-based Airbus Military said the confirmation means that the company will now enter detailed negotiations with the Indian defense ministry before a binding contract can be signed. These talks could last for several months.

Airbus's Multi-Role Tanker Transport aircraft has been ordered by the air forces of Australia, the U.K., United Arab Emirates and Saudi Arabia. Other potential buyers include Brazil, France and Singapore.

In 2011, Airbus lost out to U.S. rival Boeing Co. (BA) for a $35 billion contract to supply the U.S. Air Force with a fleet of tankers.

Write to David Pearson at david.pearson@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

January 07, 2013 10:58 ET (15:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-