BFM Patrimoine

AHF: Plus de 90.000 personnes vivent avec le VIH et sont traités en Afrique

BFM Patrimoine

AIDS Healthcare Foundation (AHF), la plus grande organisation mondiale de lutte contre le sida, a récemment dépassé la barre de 200.000 patients qui reçoivent un traitement et des soins contre le VIH/sida dans le monde

AIDS Healthcare Foundation (AHF), la plus grande organisation mondiale de lutte contre le sida, a récemment dépassé la barre de 200.000 patients qui reçoivent un traitement et des soins contre le VIH/sida dans le monde dans plus de 40 centres en Afrique du Sud, Ouganda, Zambie, au Rwanda, en Éthiopie, au Kenya , à Swaziland, au Nigeria et à Sierra Leone.

Cette organisation mondiale à but non lucratif poursuivra sa lutte contre cette épidémie en Afrique en élargissant ses services de soins à Libéria et Lesotho dans un futur proche

Malgré le déclin affiché au niveau des nouvelles infections du VIH et des décès causés par le sida, l'Afrique subsaharienne demeure la région la plus touchée par cette épidémie, selon l'ONUSIDA. En 2011, près de 23,5 millions de personnes vivant avec le VIH résident en Afrique sub-saharienne, ce qui représente 69% du nombre total de personnes vivant avec le VIH dans le monde.

La fondation AIDS Healthcare (AHF) a coopéré avec des partenaires locaux et a ouvert en 2002 Ithembalabantu «L'espoir du peuple», un centre de santé à Durban, en Afrique du Sud. C'est le premier centre hospitalier à l'extérieur des États-Unis qui a servi comme exemple pour les opérations de santé globales de l'organisation depuis lors.

En fournissant désormais un traitement ou des soins à plus de 90.000 patients en Afrique, l'AHF gère et soutient des centres de santé en Afrique du Sud, en Ouganda, en Zambie, au Rwanda, en Éthiopie, au Kenya, à Swaziland, au Nigeria et à Sierra Leone. Les services de soins sont en cours de développement au Libéria et à Lesotho et seront bientôt ouverts.

Dans ce contexte, le docteur Penninah Iutung Amor, chef du bureau de l'AHF en Afrique, a déclaré : «Malgré les nombreux défis, le bureau de l'AHF en Afrique enregistre de grands progrès dans la lutte contre l'épidémie du VIH dans cette région durement touchée. Les 90.000 vies sauvées représentent l'espoir et la vie restitués pour bon nombre de familles. Notre tâche est toujours grande. Prévention, traitement et prise en charge doivent être rapidement renforcés. Toutefois, nous restons résolus dans notre mission qui consiste à sauver autant de vies possibles».

L'AHF commémore l'étape importante qu'elle a atteint, en sensibilisant 200.000 patients à travers le monde avec sa campagne intitulée «Chacun compte» et en se concentrant sur les patients qui reçoivent un traitement contre le VIH/SIDA pour sauver leurs vies à travers les centres de santé de l'AHF. Quant aux témoignages des patients, veuillez consulter la vidéo de la campagne: «Chacun compte : 200.000 patients dans le centre de santé de l'AHF dans le monde». Veuillez également voir les témoignages des patients depuis notre Bureau en Afrique: «Chacun compte: L'histoire de Martha» et «Chacun compte : l'histoire de Bale».

Pour sa part, Bale, un client qui reçoit un traitement contre le VIH à travers l'AHF en Ouganda, a affirmé : «Dans les autres établissements publics, ils prennent beaucoup de temps et vous serez aussi critiqués, mais ici, au centre de soins d' [AHF] à Ouganda, l'accessibilité sèche toutes les larmes de douleur versées par les patients».

Afrique du Sud

L'Afrique du Sud est l'un des pays les plus touchés par l'épidémie du VIH. A peu près 18% de la population en Afrique du Sud vivent avec le VIH. L'AHF fournit un traitement antirétroviral (ART) ou des soins à 15.990 personnes vivant avec le VIH dans les centres de soins à Umlazi, Middledrift, Mbashe et Mnquma.

Dans le quartier eThekwini à la province de KwaZulu-Natal, où l'un des centres de soins de l'AHF est situé dans la commune Umlazi, 41,6% des femmes enceintes recevant des soins prénatals à eThekwini sont séropositives. A Umlazi, la fondation travaille en collaboration avec les ministères de la Santé de KwaZulu-Natal et du Cap de l'Est, avec le conseil municipal d'eThekwini et d'autres organismes communautaires.

Ouganda

Avec 1,4 million de personnes vivant avec le VIH en Ouganda, le besoin de recevoir des traitements antirétroviraux est élevé dans ce pays enclavé de l'Afrique de l'Est. Le centre de soins en Ouganda est l'un des plus importants fournisseurs de services de traitement, de prévention et de soutien contre le VIH/SIDA dans le pays. L'AHF s'occupe de plus de 39.000 clients dans 22 centres à travers le pays, dont la plupart au milieu rural ou dans les zones difficiles à y accéder. Le centre de soins d'Ouganda au marché Saint-Balikuddembe, l'un des plus grands marchés publics en Afrique de l'Est, traite lui seul près de 4.000 patients. Le programme de l'AHF a été défini par l'Organisation mondiale de la Santé et l'ONUSIDA comme le meilleur modèle pratique pour le traitement antirétroviral.

L'AHF et le ministère ougandais de la Santé sont entrés en partenariat pour ouvrir en février 2002 la première clinique de soins d'Ouganda à Masaka. Grâce à cette clinique, le traitement antirétroviral a été fourni pour la première fois à l'extérieur de la capitale Kampala. En janvier 2013, l'AHF a ouvert son plus grand centre médical à l'extérieur des États-Unis, à Lukaya, en Ouganda.

La patiente Martha qui reçoit des traitements au centre de soins de l'AHF à Ouganda, et qui souffre du VIH depuis 2003, a annoncé que l'accès au traitement et aux soins dans les centres d'AHF a changé sa vie en effaçant la peur constante et la maladie auxquelles elle a été forcée d'endurer avant de commencer à prendre les médicaments nécessaires. Le patient Bale approuve ces propos en disant : «Le centre d'AHF en Ouganda a apporté un sens à ma vie et a animé et coloré de nouveau mon avenir. D'autres fois, il était en noir et blanc, maintenant il a des couleurs».

Zambie

Bien que le traitement antirétroviral est gratuit et devenu disponible grâce au soutien de PEPFAR et du Fonds mondial en 2004, les personnes à faibles revenus et ceux qui résident dans les zones rurales sont souvent incapables d'accéder à ce traitement en raison des coûts de transport élevés et des longues distances qu'ils doivent parcourir pour atteindre les cliniques. L'AHF, en collaboration avec le ministère de la Santé, l'Association sanitaire des Églises en Zambie et l'Armée du Salut s'occupent actuellement de près de 14.000 patients dans quatre centres de soins de santé à Chifundo, Chikankata, Choma et Monze.

Rwanda

A peu près 2,9% de la population à Rwanda sont séropositifs. En janvier 2006, l'AHF entre en partenariat avec le Fonds mondial, la commission nationale de contrôle contre le Sida et les secteurs de santé de Shyria, Kibagabaga et Kanombe pour déployer les programmes du traitement antirétroviral dans deux centres gouvernementaux. Aujourd'hui, l'AHF travaille avec deux gouvernements de quartiers qui traitent 6.498 patients à travers six centres de soins à Kabuye, Kagugu, Kimironko, Kinyinya, Nyakigezi et Rwankeri. Le programme d'AHF pour prévenir la transmission du VIH mère-enfant est particulièrement fort, y compris l'éducation et le traitement antirétroviral préventif pour les mères et les nourrissons exposés.

Éthiopie

L'AHF entre également en partenariat avec la Fondation mondiale des orphelins pour offrir des services complets contre le VIH aux clients qui vivent sous le seuil de pauvreté dans le monde, pour les enfants et les adultes à la fois. Nous travaillons ensemble pour maintenir les parents en bonne santé et les enfants en bonne prise en charge. Le centre de soin familial de la fondation mondiale des orphelins à Addis-Abeba offrent un dépistage pour le VIH, une éducation pour des rapports sexuels sains et saufs et un traitement antirétroviral pour près de 2.000 personnes, dont environ 600 patients pédiatriques.

Kenya

Au Kenya, environ 7% des adultes (15-49 ans) sont séropositifs. Alors que l'épidémie affecte toutes les catégories de la population, les modes d'analyse de la transmission en 2009 au Kenya a révélé que de nouvelles infections sont plus susceptibles de se produire entre deux partenaires hétérosexuels ayant des relations stables. L'AHF fournit des soins à plus de 3.000 patients dans 4 centres de soins à Kithituni, Kongowea, Mikindani et Mtongwe. Les partenaires sont : le ministère de la Santé, le Conseil municipal de Mombasa, l'Armée du Salut et de nombreux partenaires communautaires.

Swaziland

Comme en Afrique du Sud avoisinante, le Swaziland a été durement touché par l'épidémie du VIH. Selon les estimations les plus récentes, la prévalence VIH chez les adultes en 2009 a été de l'ordre de 26%, le taux le plus élevé au monde. En travaillant avec des partenaires comme le conseil municipal de Manzini, le ministère de la Santé, l'Organisation internationale des Services pour les populations en collaboration avec l'association Family Life et AMICAALL à Swaziland, l'AHF a établi un centre de santé à Manzini, la deuxième grande ville à Swaziland en 2007, qui compte aujourd'hui plus de 8.300 patients.

Nigeria

Le Nigeria est le pays le plus peuplé en Afrique, et par conséquent, il compte le plus grand nombre de personnes souffrant du VIH dans le monde, en second rang en Afrique du Sud. Environ 2,5 millions d'enfants au Nigeria ont devenu orphelins à cause du SIDA. L'AHF fournit des soins à près de 2.000 patients dans trois centres médicaux à Abuja, Gbajimba et Isanlu.

Sierra Leone

Environ 1,6% de la population de Sierra Leone est séropositive. En 2009, moins de 20% des personnes ayant besoin du traitement antirétroviral ont été soumis à ce traitement. L'AHF fournit des soins aux patients grâce au centre de soins Genner Wright à Freetown.

A propos d'AIDS Healthcare Foundation

La fondation américaine de lutte contre le sida «AIDS Healthcare Foundation (AHF)» est la plus grande organisation internationale dans le domaine de la lutte contre le sida. L'AHF fournit actuellement des soins et des services médicaux pour plus que 187.000 personnes dans 28 pays dans le monde dont les États Unis, l'Afrique, l'Amérique Latine/ Caraïbes, la région d'Asie Pacifique et l'Europe de l'Est. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site suivant : www.aidshealth.org, ou rejoignez-nous sur notre page Facebook sur www.facebook.com/aidshealth et suivez-nous sur Twitter sur @AIDSHealthcare.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

AHF
Lori Yeghiayan Friedman, +1-323-308-1834
portable: 323-377-4312
lori.yeghiayan@aidshealth.org
ou
Kyveli Diener, +1-323-308-1821, ext. 1805
portable: 310-779-4796
kyveli.diener@aidshealth.org

Business Wire