BFM Patrimoine

Aéroports de Paris prévoit un trafic stable mais des revenus en hausse en 2013

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le concessionnaire des aéroports de Roissy-CDG et Orly, Aéroports de Paris (APD.FR), a estimé jeudi que son chiffre d'affaires et son excédent brut d'exploitation (Ebitda) continueraient de croître en 2013 malgré un trafic pa

PARIS (Dow Jones)--Le concessionnaire des aéroports de Roissy-CDG et Orly, Aéroports de Paris (APD.FR), a estimé jeudi que son chiffre d'affaires et son excédent brut d'exploitation (Ebitda) continueraient de croître en 2013 malgré un trafic passagers qui devrait rester stable cette année.

Le groupe, qui a publié des résultats légèrement supérieurs aux attentes au titre de 2012, a également annoncé le versement d'un dividende de 2,07 euros par action au titre de 2012, contre 1,76 euro un an auparavant.

"Dans un contexte économique encore incertain et sur la base de l'hypothèse d'un trafic stable, le chiffre d'affaires et l'Ebitda sont attendus en légère hausse en 2013", a déclaré jeudi le nouveau PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet. Ancien directeur général de la Caisse des dépôts, le dirigeant a remplacé à l'automne dernier Pierre Graff, atteint par la limite d'age, à la tête du groupe aéroportuaire.

Base de comparaison défavorable et bonne performance opérationnelle

En 2012, le résultat net du groupe est ressorti à 341 millions d'euros, en baisse de 1,9% compte tenu des indemnités d'assurance et d'une plus-value de cession qui avaient gonflé le résultat 2011. Le résultat opérationnel courant, qui exclut les éléments exceptionnels, a en revanche progressé de 6,2% à 645 millions d'euros.

Soutenu par la progression du trafic, la hausse des redevances aéroportuaires et la bonne performance des activités de commerces et services, le chiffre d'affaires du groupe a connu une hausse de 5,6% en 2012, à 2,64 milliards d'euros. L'année dernière, Aéroports de Paris a accueilli un nombre record de 88,8 millions de passagers, en hausse de 0,8% par rapport à 2011.

Selon Factset, les analystes pérvoyaient en moyenne un résultat net de 345 millions d'euros, un excédent brut d'exploitation de 1 milliard d'euros et un chiffre d'affaires de 2,63 milliards d'euros.

En décembre dernier, ADP avait confirmé ses prévisions de résultats pour 2012, soit une "croissance modérée" de son activité et de son excédent brut d'exploitation. Le groupe avait toutefois revu en baisse ses projections à l'horizon 2015.

L'exploitant des plateformes aéroportuaires prévoit désormais une croissance moyenne du trafic passagers comprise entre 1,9 % et 2,9% par an entre 2010 et 2015, contre 3,2% précédemment, et une progression de son Ebidta de 25 à 35% entre 2009 et 2015, contre 40% précédemment.

Le groupe a également engagé un plan d'économies visant à limiter à 3% par an en moyenne la progression de ses charges courantes sur la période.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

February 28, 2013 02:03 ET (07:03 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-