BFM Patrimoine

ADP: l'Etat va vendre environ 10% du capital, mais restera son actionnaire majoritaire

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Etat français va vendre près de 10% du capital d'Aéroports de Paris (ADP.FR) afin de dégager de nouveaux fonds propres pour réinvestir "dans de nouveaux secteurs de l'économie", a annoncé Bercy jeudi. Cette opér

PARIS (Dow Jones)--L'Etat français va vendre près de 10% du capital d'Aéroports de Paris (ADP.FR) afin de dégager de nouveaux fonds propres pour réinvestir "dans de nouveaux secteurs de l'économie", a annoncé Bercy jeudi.

Cette opération permettrait à l'Etat de lever environ 69 millions d'euros, au cours de clôture d'ADP mercredi soir, tout en conservant la majorité du capital de l'exploitant des aéroports de Paris, conformément à la loi.

Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a "demandé à l'Agence des participations de l'Etat de préparer la cession de la participation de l'Etat excédant le seuil de la majorité du capital de la société Aéroports de Paris à plusieurs investisseurs de long terme", a indiqué le ministère dans un communiqué.

L'Etat français contrôle 60,1% du capital d'ADP, dont 5,6% à travers le Fonds stratégique d'investissement.

Au début mai, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait déclaré que l'Etat réduirait sa participation dans "un certain nombre d'entreprises publiques" pour dégager des marges de manoeuvre financières. Cette annonce était intervenue après la cession à la fin mars par l'Etat de 3% du capital de Safran (SAF.FR).

L'action ADP a clôturé mardi à 69,01 euros.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

May 30, 2013 02:37 ET (06:37 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-