BFM Patrimoine

Accor: légère baisse du chiffre d'affaires au premier trimestre

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe hôtelier Accor (AC.FR) a publié mercredi un chiffre d'affaires en légère baisse au premier trimestre, pénalisé par des effets de calendrier, des effets de change négatifs et l'impact de cessions d'actifs dans un ma

PARIS (Dow Jones)--Le groupe hôtelier Accor (AC.FR) a publié mercredi un chiffre d'affaires en légère baisse au premier trimestre, pénalisé par des effets de calendrier, des effets de change négatifs et l'impact de cessions d'actifs dans un marché hôtelier par ailleurs difficile.

Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 1,2% à 1,22 milliard d'euros lors du trimestre écoulé. A changes et périmètre constants, le repli de l'activité se limite à 0,1%, pénalisé par une baisse du nombre de jours ouvrés par rapport à 2012.

Le segment haut et milieu de gamme a tiré son épingle du jeu, avec une activité en hausse de 0,7% sur une base organique, tandis que le chiffre d'affaires de l'hôtellerie économique a diminué de 1,8%.

"Les tendances observées au premier trimestre 2013, à savoir des conditions contrastées en Europe et un niveau satisfaisant d'activité dans les marchés émergents, devraient se poursuivre au deuxième trimestre", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Nouveau modèle de gestion

Lors de la publication de ses résultats annuels, à la fin du mois de février, Accor a dévoilé un nouveau plan stratégique à l'horizon 2016 destiné à doper sa croissance et ses marges en accentuant le virage de la gestion de son parc d'hôtels vers un modèle axé sur les contrats de franchise et de management. D'ici là, les hôtels détenus en propre ne devraient plus représenter que 20% des hôtels gérés par le groupe hôtelier.

Grâce à ce plan, Accor entend porter sa rentabilité opérationnelle à 15% en 2016, contre 9,3% en 2012, et réduire sa dette retraitée de 2 milliards d'euros à cet horizon. L'hôtelier veut également réaliser la moitié de son résultat opérationnel dans les pays émergents, contre 15% en 2011.

A la fin mars, Accor a précisé que la mise en place de ce plan, qui prévoit la réalisation de 100 millions d'euros d'économies, entraînerait la suppression de 172 postes en France.

Recentrage sur l'hôtellerie

Accor a engagé ces dernières années une politique de cession d'actifs afin de se concentrer sur son coeur de métier dans l'hôtellerie. Après la scission de son activité de services prépayés Edenred (EDEN.FR) en 2010, Accor a cédé la société de casinos Groupe Lucien Barrière et le traiteur Lenôtre en 2011. L'an passé, le groupe a vendu sa chaîne américaine Motel 6 pour 1,9 milliard de dollars afin de redéployer son activité en direction des marchés émergents.

-Thomas Varela et Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +331 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 17, 2013 12:15 ET (16:15 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-