BFM Patrimoine

A Berlin, Ayrault défend la politique économique du gouvernement français

BFM Patrimoine

BERLIN (Dow Jones)--Le Premier ministre français a défendu jeudi les mesures prises par la France face aux critiques grandissantes en Allemagne selon lesquelles le gouvernement n'en fait pas assez pour réduire sa dette et rendre la France plus com

BERLIN (Dow Jones)--Le Premier ministre français a défendu jeudi les mesures prises par la France face aux critiques grandissantes en Allemagne selon lesquelles le gouvernement n'en fait pas assez pour réduire sa dette et rendre la France plus compétitive d'un point vue économique.

Jean-Marc Ayrault, qui s'exprimait lors d'une conférence économique organisée par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitunga, a déclaré que la France ne voulait pas faire porter le poids de sa dette aux générations futures. Le gouvernement français compte ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB) d'ici à la fin 2013, a-t-il indiqué.

Jean-Marc Ayrault, qui effectue sa première visite à Berlin depuis son entrée en fonctions, a également souligné que le gouvernement socialiste français, en place depuis mai, mettait en oeuvre les réformes structurelles nécessaires pour remettre le pays sur la voie d'une croissance plus soutenue.

Ces commentaires semblaient répondre aux critiques allemandes arguant que le gouvernement français refuse de prendre les difficiles mesures nécessaires pour rendre le pays plus compétitif. Les médias allemands ont rapporté que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, était particulièrement mécontent des efforts de la France en matière de consolidation budgétaire.

En réponse à ces critiques, le Premier ministre français a déclaré que la France n'avait aucune leçon à recevoir, selon un entretien publié dans l'édition de jeudi du Süddeutsche Zeitung.

L'économie français a enregistré une croissance de 0,2% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, selon les statistiques publiées jeudi. Ce taux de croissance est supérieur aux prévisions et correspond à celui enregistré par l'économie allemande sur la même période.

Pourtant, le faible taux de croissance des grandes économie de la zone euro illustre les défis de taille auxquels est confrontée la zone euro alors qu'elle s'efforce de réduire sa dette et de retrouver un taux de croissance plus soutenu.

Jean-Marc Ayrault a toutefois déclaré jeudi que malgré les difficultés économiques, il n'avait à aucun moment douté de la capacité de l'Europe à les surmonter.

-James Angelos, Dow Jones Newsiwres

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

November 15, 2012 10:59 ET (15:59 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-