BFM Patrimoine

Où fêter le nouvel an sans se ruiner?

Fêter le 31 décembre à Paris coûte très cher, c'est beaucoup plus abordable à Prague

Fêter le 31 décembre à Paris coûte très cher, c'est beaucoup plus abordable à Prague - LUDOVIC MARIN / AFP

Pour célébrer le passage à la nouvelle année, Paris et Londres sont les capitales les plus chères. Les villes d'Europe de l’Est comme Prague et Budapest sont beaucoup abordables selon une étude menée par Travelex.

Boire du champagne sur les Champs-Elysées ou face à la Tour Eiffel le soir du Nouvel An, un programme qui peut faire rêver mais qui se paie au prix fort. Paris est, avec Londres, la destination la plus coûteuse le soir du 31 décembre. Pour aider les voyageurs dans leur choix, Travelex, un spécialiste des solutions de change de devises, a comparé le prix moyen d’un dîner accompagné d’une bouteille de champagne pour le réveillon dans 20 destinations différentes. 

Budget de 300 euros à Paris

Très prisée par les Français, la capitale londonienne n'est pas à la portée de toutes les bourses. Les visiteurs doivent débourser en moyenne 50 euros par personne pour un repas et 350 euros pour une bouteille de champagne. Un budget déjà conséquent auquel s’ajoute un taux de change défavorable. Les Français subissent une baisse de 5% de leur pouvoir d’achat par rapport à l’année dernière en raison de l’évolution de la parité euro/livre. 

Paris est à peine plus abordable, c'est la deuxième ville la plus chère le soir du réveillon. Un repas de fête coûte en moyenne 80 euros. Ceux qui souhaitent, en plus, des bulles dans la tête devront compter 220 euros. Il sera toujours possible de faire des économies sur le transport au préférant les transports en commun au taxi. Métro, RER et tramways sont gratuits tout au long de la nuit du 31 à Paris et en proche banlieue. 

New-York pas si cher 

A Paris, il faut donc prévoir 300 euros de budget pour une soirée au restaurant. A la sortie, à vous d'inventer le programme des festivités. Rien n'est prévu par la Mairie de Paris. Pas de concert spécial, ni de feu d'artifice tiré depuis le Trocadéro ou les Champs-Elysées. Le dernier remonte au passage à l’an 2000. Pas de quoi freiner les voyageurs, la capitale est dans le top 4 des destinations choisies par les Européens sur le siteExpedia.fr.

Ceux qui aiment les réveillons célébrés en grande pompe, traverserons l'Atlantique directement pour New-York. Une destination qui, contrairement aux idées reçues et exception faite du prix des billet d'avions, est relativement abordable le soir du nouvel an. Il faut compter en moyenne 40 euros pour un repas de réveillon et 110 euros pour une bouteille de champagne. Dans la rue, effervescence assurée avec 1 million de fêtards venus assister au mythique "Ball drop" de Times Square, ce moment où à 23h59 précises, l'immense boule à facettes descend le long d’un mât de 20 mètres de hauteur.

Des bons plans à l'Est 

Pour les budgets serrés, les pays de l’Est offrent le meilleur rapport qualité/prix. A Prague et à Budapest, les voyageurs pourront s'offrir un repas de la Saint-Sylvestre pour seulement 16 euros agrémenté d'une bouteille de champagne pour 67 euros de plus.

Encore plus compétitif, Prague avec un repas à 14 euros et une bouteille à 37 euros. Ces destinations sont d’autant plus intéressantes qu’elles bénéficient d’un taux de change très attrayant pour les Français et proposent de nombreuses possibilités d'hébergement en auberge de jeunesse. Des atouts susceptibles d'attirer les fêtards qui n'ont pas les moyens de s'offrir Paris ou New-York. 

Charlyne Legris