BFM Patrimoine

Réductions et crédits d’impôt: 8,5 millions de foyers fiscaux vont percevoir une avance le 15 janvier

8,5 millions de foyers fiscaux vont recevoir une avance de crédit et remboursement d'impôt le 15 janvier

8,5 millions de foyers fiscaux vont recevoir une avance de crédit et remboursement d'impôt le 15 janvier - AFP

Les ménages ayant bénéficié de crédits et réductions d’impôt en 2020 vont percevoir une avance le 15 janvier au titre de l'année 2021 pour un montant moyen de 640 euros.

Dons, emploi d’un salarié à domicile, frais de garde d’enfants, frais d’hébergement en Ehpad… Les 8,5 millions de foyers fiscaux ayant bénéficié de réductions et crédits d’impôt en 2020 vont percevoir une avance le 15 janvier au titre de l’année 2021 pour un montant total de 5,5 milliards d’euros, soit 640 euros en moyenne par foyer.

Le versement sera effectué par virement bancaire sous le libellé "AVANCE CREDIMPOT". Sauf pour les 260.000 foyers fiscaux dont l’administration fiscale n’a pas connaissance de coordonnées bancaires. Pour eux, l’avance prendra la forme d’une lettre-chèque qu’ils recevront par voie postale d’ici la fin du mois de janvier.

Ce versement de l’avance de réductions et crédits d’impôts "permet de faciliter l’emploi à domicile en remboursant plus rapidement les charges fiscales associées", rappelle Bercy dans un communiqué. Il correspond à 60% du montant total des réductions et crédits d’impôt concernés, déclarés au printemps 2020 au titre des dépenses réalisées en 2019, à moins que le contribuable soit intervenu pour modifier ce montant dans "Gérer mon prélèvement à la source" sur le site impots.gouv.fr entre septembre et décembre de l’année dernière.

Régularisation à l'été

Le montant définitif des réductions et crédits d’impôt auxquels le contribuable a droit sera calculé et régularisé à l’été 2021, sur la base cette fois de la déclaration de revenus effectuée au printemps. Par exemple, un contribuable ayant eu en 2020 au titre de ses revenus 2019 une réduction d’impôt pour don à une association d’un montant de 500 euros et un crédit d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile de 1500 euros percevra 1200 euros le 15 janvier (2000 x 60%) et 800 euros d’ici l’été.

A condition toutefois que sa situation n’ait pas changé en 2020. Par exemple, si ce même contribuable a cessé l’année dernière ses dépenses ouvrant droit à des réductions ou crédits d’impôt récurrents sans en avoir informé le fisc avant le 11 décembre 2020, l’avance perçue en janvier sera reprise lors de la liquidation de son impôt à l’été 2021.

Dans la même logique, s’il déclare au printemps 2021 une baisse de ses dépenses au titre de l’année 2020, le montant définitif des crédits et réductions d’impôt versé à l’été sera recalculé en conséquence. A l’inverse, si ses dépenses ont augmenté, ces aides augmenteront également.

Les contribuables éligibles pour la première fois à ces avantages fiscaux au titre de leurs dépenses 2020 ne pourront toutefois pas percevoir d’avance en janvier 2021, le fisc n’ayant pas connaissance de telles dépenses les années précédentes. L’intégralité des crédits et réductions d’impôts sera donc versé à l’été 2021. Ils pourront ensuite percevoir une avance à compter de janvier 2022, sur la base des montants versés en 2021.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco