BFM Patrimoine

Impôts: rattacher ou pas son enfant majeur?

Il n'est pas toujours intéressant de rattacher son enfant majeur au foyer fiscal.

Il n'est pas toujours intéressant de rattacher son enfant majeur au foyer fiscal. - -

GERER SON PATRIMOINE - Les déclarations fiscales en ligne ont débuté le 16 avril. Pour les parents dont leur enfant est majeur depuis le 1er janvier 2013, c'est le moment de décider de le rattacher ou non au foyer fiscal. BFM Business vous explique comment faire.

Pendant que les cloches livrent les œufs de Pâques, les feuilles d'impôts sont déposées dans les boites aux lettres. La campagne de déclaration de revenus a débuté le 16 avril sur internet. Et chaque année, les parents dont les enfants sont devenus majeurs au 1er janvier de l'année précédente (1er janvier 2013 pour cette déclaration 2014) se posent la même question : que faire de son enfant majeur? BFM Business vous aide à répondre à cette question.

Sur le papier, les choses sont claires: peuvent demander à être rattachés, les enfants âgées de moins de 21 ans au 1er janvier 2013 et les enfants âgés de moins de 25 ans et poursuivant leurs études au 1er janvier 2013. Pour être rattaché, un enfant majeur doit simplement rédiger une demande de rattachement datée et signée.

Si l'enfant majeur n'a pas de revenus suffisants (il faut apporter la preuve de l'état de besoin de l'enfant), les parents peuvent lui verser une pension alimentaire. Les sommes sont déductibles 5.698 euros, même si l'enfant a plus de 25 ans et n'est plus étudiant.

Et enfin, le rattachement de l'enfant majeur marié, pacsé ou chargé de famille permet de bénéficier d'un abattement sur le revenu de 5.698 euros par personne rattachée (votre enfant, son conjoint s'il est marié ou pacsé et chacun de ses/leurs enfants).

Les indemnités de stage non imposables

Pour autant, que faire des jobs d'été ou encore des salaires des apprentis par exemple?

Les salaires versés aux apprentis ou les indemnités de stage ne sont pas imposables. Si un étudiant de moins de 25 ans a travaillé pendant son année d'étude, son salaire est exonéré à hauteur de 4.291 euros.

En revanche, il faut déclarer les bourses d'étude allouées pour des travaux ou des recherches déterminées, les allocations pour la diversité dans la fonction publique et les allocations d'année préparatoire et sommes versées par l'État aux étudiants d'une école administrative.

Et les experts comptables ont une règle simple. Il est toujours intéressant de rattacher son enfant majeur au foyer fiscal si l'impôt à payer en l'incluant est inférieur à la somme des impôts à payer lors de déclarations séparées.

Néanmoins, dans les faits, ce n'est pas forcément aussi intéressant. En effet, l'avantage du quotient familial ne cesse de baisser. Ainsi, cette année l'avantage en impôt est plafonné à 1.500 euros pour chaque demi-part supplémentaire. Il peut être donc plus intéressant pour des parents de détacher leur enfant du foyer fiscal et de déduire la pension alimentaire.

Diane Lacaze