BFM Patrimoine

Budget : les entreprises vont-elles payer pour compenser les moins-values fiscales ?

Bercy est à la recherche de 6 milliards d'euros de recettes pour 2014

Bercy est à la recherche de 6 milliards d'euros de recettes pour 2014 - -

Selon Christian Eckert, le rapporteur général PS du budget à l’Assemblée nationale, c'est du côté des entreprises qu'il faudrait chercher des recettes supplémentaires en 2014 pour compenser les moins-values fiscales.

La préparation du budget 2014 commence à agiter dangereusement la majorité. Quant à l'opinion, elle se fait à l'idée qu'il faudra mettre à nouveau la main à la poche après les 20 milliards de prélèvements supplémentaires de cette année. Au point que François Hollande devrait intervenir à la télévision dans les quinze jours à venir pour calmer les choses et lever les incertitudes sur la politique économique de son gouvernement après les sombres prévisions de Bruxelles et la nouvelle hausse du chômage.

Mais pour l'heure, la question est de savoir qui paiera l'an prochain les 6 milliards d'euros de moins-values fiscales annoncées par Jérôme Cahuzac, le ministre du Budget. S'il a promis que l'essentiel se ferait par des économies, la recherche de prélèvements supplémentaires est bel et bien à l'ordre du jour.

4,5 milliards de recettes vont disparaître

Si le gouvernement espère épargner les ménages, hormis les hausse déjà programmées de TVA en 2014, les entreprises risquent alors de trinquer.

"Nous avons toujours su qu’il y avait 4,5 milliards d’euros de recettes encaissées en 2013 qui ne le seraient plus en 2014. Ce ne sont pas des recettes supplémentaires. Il s’agit de trouver des recettes pour substituer des impôts sur les entreprises qui n’étaient pas reconductibles", a expliqué à BFM Business Christian Eckert, le rapporteur général PS du budget à l’Assemblée.

"Il faut donc les retrouver sur de la fiscalité sur des entreprises", a-t-il ajouté. "Nous allons y travailler, nous avons au moins 6 mois devant nous pour le faire".

BFMbusiness