BFM Patrimoine

12,7 millions de Français vont toucher un remboursement des impôts

L'Etat s'apprête à verser 10,4 milliards d'euros à 12,7 millions de foyers fiscaux qui ont trop payé d'impôts en 2020. A l'inverse, ils sont 10,8 millions de foyers à ne pas en avoir assez payé.

L'Etat fait le point sur la campagne déclarative des impôts 2021. Sans surprise, le nombre de Français ayant déclaré leurs revenus en ligne ou de manière automatique continue de progresser. Près de 34,5 millions de foyers fiscaux, soit 88%, ont déclaré leurs revenus 2020 de cette manière, indique le ministère chargé des comptes publics dans un communiqué.

L'Etat va recevoir 16,3 milliards d'euros de régularisation

Après déclaration, 38% des foyers fiscaux n'ont rien eu à faire (14,4 millions). Ils sont par contre 10,8 millions (28,5%) à devoir payer un certain montant à l'Etat. Une situation qui peut se présenter quand le taux du prélèvement à la source n'a pas été ajusté après une augmentation des revenus du déclarant. L'Etat s'attend à toucher 16,3 milliards d'euros par ce biais. Des sommes qui seront directement prélevées sur le compte bancaire des foyer concernés, entre septembre et décembre.

Mais ils sont encore plus nombreux à attendre un remboursement. 12,7 millions de foyers fiscaux vont recevoir un remboursement des impôts pour un montant total de 10,4 milliards d'euros, soit parce qu'ils ont bénéficié de crédits d'impôt, soit parce que le taux du prélèvement à la source était trop important.

Les remboursements seront effectués par virement les 20 juillet et 6 août. Ceux qui n'ont pas communiqué leurs coordonnées bancaires recevront un chèque par voie postale.

Le ministère chargé des comptes publics précise aussi avoir reçu 5 millions d'appels relatifs aux impôts, ce qui en fait le canal de contact privilégié par les usagers. La messagerie électronique arrive en seconde position avec 3 millions d'emails envoyés. Ils ne sont que 2 millions de Français à s'être rendus à des guichets pendant la campagne de déclaration des impôts afin d'obtenir de l'aide. Le chatbot, un robot de discussion, reste un canal de contact confidentiel. Seulement 500.000 conversations ont été tenues via cet outil.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech