BFM Patrimoine

Pourquoi Internet déçoit parfois les Français qui cherchent un logement

S'ils plébiscitent la toile, lors de la recherche d'un bien à acquérir ou à louer, peu de Français eux y trouvent leur compte au final.

S'ils plébiscitent la toile, lors de la recherche d'un bien à acquérir ou à louer, peu de Français eux y trouvent leur compte au final. - BFM Business

Selon une étude, peu de ménages se disent satisfaits lors de la recherche en ligne d'un bien à acquérir ou à louer.

Certes, Internet s'impose de plus en plus dans la quête d'un bien immobilier. Plus de 9 Français sur 10 commencent leur recherche sur Internet, révèle le site Jerevedunemaison.com*. Et ils ne se limitent pas à une seule source d'informations: 58% des personnes interrogées déclarent visiter entre 1 et 5 sites immobiliers, 24% entre 6 et 10, et enfin 6% plus de 20, précise l'étude.

Mais qui dit quantité ne dit pas forcément qualité, puisque 62% des sondés se disent insatisfaits des résultats. La principale raison évoquée: l'impossibilité de renseigner des critères personnels, pour plus de la moitié (51%) d'entre eux. Tout comme l'absence de propositions pertinentes, qui pénalise 49% des Français, ainsi que, disent-ils à 37%, la présence trop lourde de la publicité. 

Enfin, un tiers se plaint de devoir surveiller un nombre trop important de sites immobiliers, voire de recevoir trop d'alertes sur leur messagerie électronique. 

65% se tournent vers les agences immobilières

Déçus par Internet, ou tout simplement décidés à multiplier leurs chances de succès, les Français sont en conséquence 65% à se tourner aussi vers les agences immobilières. Et dans la majorité des cas, ils consultent entre 1 et 5 agences.

Mais là encore, ils n'y trouvent pas forcément non plus leur compte, car plus d'un Français sur deux (54%) juge que... Cliquez ici pour lire la suite

Léo Monégier