BFM Patrimoine

Quels sont les nouveaux usages en matière de logement?

Ipsos/Orpi s'est penché sur les nouveaux usages en matière de logement.

Ipsos/Orpi s'est penché sur les nouveaux usages en matière de logement. - Frank Perry - AFP

Une enquête s'est penchée sur les nouvelles manières qu’ont les Français de vivre leur logement. À l'heure d'Internet et des technologies mobiles, de nouveaux modes d’habitation fondés sur l’économie du partage sont nés, comme le nomadisme ou encore l’échange de biens.

Comment les Français pensent-ils leur logement? Quelles sont les nouvelles tendances dans l’immobilier? L'institut de sondage Ipsos et le réseau d'agences Orpi ont mené l'enquête, mettant en évidence un fort besoin d’accessibilité depuis leur domicile, dans une société de plus en plus "connectée".

Selon l'étude, 92% des sondés* (toutes générations confondues) considèrent que disposer d’une bonne connexion Internet dans son appartement ou sa maison est un critère prioritaire. L'essor du digital a d'ailleurs fait naître de nouveaux besoins.

Ainsi, 95% des sondés souhaitent avoir des commerces à proximité de leur logement, tandis qu'ils sont un peu plus de 60% à exprimer le désir de vivre dans une résidence proposant directement des services (laverie, salle de sport, etc.).

Dans un monde où tout est à portée de clic, le télétravail s'est également imposé dans le quotidien des Français, à tel point que 70% d'entre eux pourraient envisager ou ont déjà installé un bureau dans leur logement. 

Le numérique et la recherche d'un logement

Sous l'impulsion des nouvelles technologies, le marché immobilier s'est bel et bien converti au numérique. La preuve: lors de la recherche d’un bien, une personne sur deux se dit intéressée par la visite virtuelle de son futur foyer, souligne l'enquête Ipsos pour Orpi. Ils sont presque autant (45%) à vouloir tester un jour la géolocalisation par Internet du ou des biens qu'ils convoitent.

Autre pratique de plus en plus courante sur la Toile, la possibilité de "chatter" directement avec un conseiller. Ce service est notamment utilisé par les opérateurs de téléphonie et même la SNCF... L’idée d’échanger en ligne avec un agent immobilier intéresse en tout cas 40% des sondés. Un outil que seuls 11% ont déjà utilisé. 

Quid des réseaux sociaux? Là encore, les chiffres traduisent une vraie volonté de profiter des nouvelles passerelles comme Facebook ou Twitter pour maximiser les chances de trouver son bonheur. Selon Ipsos/Orpi, 38% des Français avouent... Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret