BFM Patrimoine

Les lycées de France qui font flamber les prix de l'immobilier

Les abords des lycées sont très prisés pour acheter son logement.

Les abords des lycées sont très prisés pour acheter son logement. - Loic Venance - AFP

Louis-le-Grand ou Henri IV? Pour être sûrs que leurs enfants pourront intégrer un lycée prestigieux, certains parents songent à déménager à proximité. Un investissement qui n'est pas à la portée de toutes les bourses.

Habiter près des lycées les plus performants de l’Hexagone est devenu un luxe. C'est "l’effet cartable immobilier ", révèle une étude publiée aujourd’hui par MeilleursAgents, en collaboration avec le Journal du Net.

Ainsi, en mai 2015, il fallait débourser en moyenne 5.288 euros du mètre carré pour acquérir un bien immobilier aux environs des 50 meilleurs établissements secondaires de France. Un surcoût qui n'est pas à la portée de tous puisque le prix moyen d'un appartement en France est de 1.973 euros du mètre carré.

L’étude de nos confrères apporte une explication logique à cette différence. Aucun établissement scolaire du Top 50 ne se trouve dans les territoires enclavés, où le prix de la pierre est le plus abordable. Et surtout, "une bonne partie d'entre eux se situent sur le littoral atlantique et en région parisienne".

Louis-le-Grand et Henri IV règnent en maîtres

Les lycées qui font flamber la pierre sont principalement situés dans le 5e arrondissement de Paris. Ainsi, on trouve Louis-le-Grand, 2e ex-æquo avec Henri IV, qui règne en maître sur le territoire avec un prix au mètre carré à l’achat de 12.094 euros. Habiter près de son principal concurrent, "H4" pour les intimes, coûte également très cher (12.041 euros/m² en moyenne).

Le classement révèle également quelques surprises. En effet, l’école active bilingue Jeannine-Manuel, qui arrive pour la troisième année consécutive en tête du palmarès des meilleurs lycées de France, n’est pas l’établissement à proximité duquel il coûte le plus cher d'investir dans l'achat d'un appartement: 8.677 euros.

En comparaison, le lycée privé Sacré-Coeur, classé pourtant sixième meilleur établissement français, se situe dans une commune, La Ville-du-Bois (Essonne) restent, relativement abordables (2.661 euros). En revanche acquérir un logement à quelques pas du lycée Saint Dominique à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) - établissement de la banlieue parisienne également très réputé (17e ex aequo) - est bien plus onéreux : 8.966 euros/m².

Finalement, les parents qui veulent donner toutes leurs chances à leur progéniture ont en fait intérêt à viser les meilleurs lycées de province. Un exemple? Le lycée de Provence à Marseille (8e). Un appartement situés dans ce quartier agréable de la deuxième ville de France leur coûtera en moyenne... 3.839 euros/m².

Retrouvez le classement des meilleurs lycées et des prix immobiliers en cliquant sur ce lien

Julien Mouret