BFM Patrimoine

L'UFC-Que Choisir épingle les agences qui ne vous disent pas tout

L'UFC-Que Choisir dénonce "des excès à tous les étages".

L'UFC-Que Choisir dénonce "des excès à tous les étages". - Philippe Huguen - AFP

"Dans une étude, l'association UFC-Que Choisir pointe le manque de transparence des agences, notamment sur leurs honoraires de location. Parmi celles passées au crible, plus d'une sur trois ne respecterait pas la loi."

L’UFC-Que Choisir a de nouveau enquêté sur les pratiques des agences immobilières vis-à-vis des candidats à la location, pointant un manque de transparence et des honoraires aux tarifs surévalués. L’association de consommateurs, qui a passé au crible près de 1.250 agences en France réparties dans 76 départements fin 2015, dénonce des "excès à tous les étages" malgré l’avertissement qu’elle avait lancé cinq ans plus tôt dans une étude au constat déjà accablant.

L'UFC a adressé 392 mises en demeure à ces agences qui ne respectent pas la législation et la réglementation, pour lesquelles elle a constaté "des illégalités", à défaut de quoi elle envisagera des actions judiciaires. Parmi les agences visitées, plus d'une sur trois (35%, contre 28% en 2011) n'affichait "pas systématiquement" l'information sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements proposés à la location.

Or "en raison de la flambée des prix de l'énergie, cette information est particulièrement importante pour le locataire qui ne peut pas intervenir sur l'isolation du logement", souligne l'association.

Des honoraires trop souvent invisibles

De même, 18% des agences respectent "l'information détaillée" sur les honoraires de location, qui doit distinguer les frais d'agence de l'état des lieux qui peut être réalisé par un tiers. Et environ un quart (26% contre 21% en 2011) "n'affichent toujours aucune information sur les honoraires en vitrine", une obligation légale qui date pourtant de 25 ans...

Lire la suite sur laVieImmo.com

J.M. avec AFP