BFM Patrimoine

L'immobilier est trop cher pour la moitié des Français

Plus que la difficulté de trouver un financement, c'est le prix de l'immobilier qui détournent les Français de l'immobilier.

Plus que la difficulté de trouver un financement, c'est le prix de l'immobilier qui détournent les Français de l'immobilier. - Christine Quicler - AFP

Les ménages ont globalement l'impression qu'un achat immobilier est hors de leur portée. Du coup, seul un Français sur trois envisage d'acheter dans les cinq ans, selon un sondage Ifop pour Cafpi publié mardi 30 juin.

La demande revient dans la pierre : la part des acheteurs a augmenté de 6% sur un an en France au premier semestre 2015, révélait lundi le réseau Laforêt. La baisse des prix et les taux records enregistrés l'an dernier n'y sont pas étrangers.

Pourtant l'immobilier reste encore trop cher pour 55% des Français, selon une enquête Ifop/Cafpi. Et c'est même selon eux le principal frein pour devenir propriétaire. Devant la difficulté de trouver un financement auprès d’une banque (43%), comme plus généralement le " manque de confiance en l’avenir", qui selon l'étude affecte plus du tiers des ménages.

Résultat, si le fait de ne plus payer de loyer et d'avoir le sentiment d'être réellement chez soi séduisent un Français sur deux, seul un sur trois envisage de se lancer dans l'acquisition d'une résidence principale dans les cinq ans à venir. Une proportion qui retombe à 15% pour l'investissement locatif, toujours d'après Cafpi.

Des aides encore trop méconnues

Ce qui pourrait changer la donne ? Les dispositifs mis en place pour faciliter l'accession à la propriété. Lire la suite de l'article sur La Vie immo.

Leo Monegier