BFM Patrimoine

L’idée de génie d’Ikea pour agrandir votre appartement

L'ingénieux procédé que développe en toute discrétion Ikea depuis deux ans est peut-être la solution pour gagner plus d'espace.

L'ingénieux procédé que développe en toute discrétion Ikea depuis deux ans est peut-être la solution pour gagner plus d'espace. - Philippe Huguen - AFP

Le géant suédois de l'ameublement planche depuis deux ans sur un mur amovible afin d'optimiser l'espace dans les petits appartements. Ceux qui l'ont testé n'en reviennent pas.

Cela fait deux ans maintenant que le géant suédois de l'ameublement teste son mur amovible, dans un appartement-laboratoire spécialement aménagé à Malmö, au sud du pays.

L'objectif d'Ikea? Permettre aux ménages urbains de se sentir à l'aise dans de petites surfaces, tout simplement en donnant l'impression que leur logement est plus spacieux.

Selon le Wall Street Journal, plusieurs familles ont été invitées à s'installer quelques temps dans ce curieux habitat. Et le résultat est, semble-t-il, à la hauteur des espérances: "L'appartement semblait plus grand que le mien, qui dispose en réalité de 20 m2 plus", a expliqué au journal un père célibataire avec trois enfants.

Le défi des appartements de plus en plus petits

Le défi est de taille. En Suède, la surface moyenne d'un deux pièces est tombée à 54 m2 en 2015, contre 62 m2 en 2001, selon la firme de construction Skanska AB. Mais dans l'ensemble, les grandes métropoles sont toutes concernées par le phénomène. Le gain de place est susceptible d'intéresser un grand nombre de ménages, estime-t-on chez Ikea.

Or, si le procédé du mur coulissant n'est pas révolutionnaire en soi, c'est plutôt jusqu'alors les habitants des luxueux appartements qui en bénéficiaient. Et non pas la classe moyenne, qui n'est autre que la clientèle de choix du spécialiste du mobilier en kit, depuis sa création en 1941.

Encore trois années de recherches

La firme reste dans l'ensemble discrète sur ses recherches, ne communiquant pas comment fonctionne l'ingénieux mécanisme, ni même les montants investis. Ce que l'on sait seulement,... Cliquez ici pour lire la suite.

Léo Monégier