BFM Patrimoine

Crédit immobilier: l'ultime baisse des taux?

Les taux immobiliers commencent à se stabiliser.

Les taux immobiliers commencent à se stabiliser. - Lionel Bonaventure - AFP

En mai, les taux immobiliers ont enregistré de nouvelles baisses. Mais ils s'orientent vers une stabilisation.

Que les futurs acheteurs se rassurent, les taux immobiliers ne vont pas s'envoler d'un coup. En mai, ils ont même continué à baisser, affichant de nouveaux records de faiblesse, à 2% sur 15 ans, et 2,23% sur 20 ans. Des replis très légers donc, de respectivement 0,06% et 0,05%. Sur 25 ans, ils restent stables à 2,6%, selon les chiffres du courtier Meilleurtaux.

Pour Hervé Hatt, président de meilleurtaux.com, ce mouvement se justifie. "Si la marge interbancaire s’est réduite très légèrement depuis le début du mois de mai, sous l’effet de la hausse des OAT notamment, elle reste significative. Il n’est donc pas totalement étonnant que les taux soient restés aussi bas et aient même continué de baisser dans certains établissements". Mais ce mouvement va s'interrompre du fait de la récente hausse de l'OAT. Il faut un laps de temps avant que cela se répercute sur les taux immobiliers.

Des taux en hausse

Maël Bernier, directrice de la communication du courtier, estime que le mouvement baissier prend fin et que le scénario envisagé à court terme est celui d'une stabilisation des taux.

D'ailleurs, il est important de rappeler que quelques banques ont commencé à relever leurs taux. Et d'autres pourraient suivre. Pas de panique pour autant, "il nous appartient alors à nous courtier d’orienter nos clients vers les banques les mieux positionnées en fonction de la priorité : le taux, et/ou la rapidité de mise en place", rappelle Maël Bernier.

-
- © -
Diane Lacaze