BFM Patrimoine

Cette carte aide les utilisateurs d'Airbnb à louer au juste prix

La start-up grenobloise publie la carte des loyers Airbnb par station de métro à Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille.

La start-up grenobloise publie la carte des loyers Airbnb par station de métro à Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille. - Luckey Homes

La start-up Luckey Homes publie ce mardi sa carte des loyers par station de métro à Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille. Cet outil aide les propriétaires qui louent leur bien sur la plateforme à fixer leur prix, et permet aux locataires de savoir s'ils payent cher ou non comparé aux prix médians.

Les propriétaires qui mettent leur logement en location sur la plateforme Airbnb à Paris vont désormais savoir, en quelques clics, si le prix qu’ils ont fixé est excessif ou non comparé à ceux pratiqués dans la capitale. Comment? La start-up Luckey Homes spécialisée dans la gestion locative de courte durée vient de lancer une carte où sont répertoriés les tarifs médians affichés par les loueurs parisiens pour chacune des 303 stations de métros. Elle en a fait de même pour les villes de Bordeaux, Lyon et Marseille.

Cet outil devrait également aider les futurs locataires qui souhaitent réserver une nuitée sur le site de locations touristiques à dénicher les bonnes affaires, ou au contraire à détecter d’éventuels abus. Il s'adresse également aux locataires qui veulent sous-louer le logement qu’ils occupent, à condition d’avoir reçu l’autorisation de leur propriétaire.

Pour réaliser cette carte, la société grenobloise a passé au crible les quelque 50.000 appartements parisiens proposés sur Airbnb, consultables sur le site de données insideairbnb.com, en ne sélectionnant que les studios pouvant accueillir deux personnes maximum. Luckey Homes a ensuite retenu les annonces totalisant au moins 7 commentaires de voyageurs pour s’assurer de leur pertinence au regard des utilisateurs Airbnb.

Puis elle a utilisé un logiciel prédictif pour interpréter les données, afin d’identifier les critères ayant le plus d’impact sur le prix des loyers, comme la capacité d'accueil. Enfin, chaque logement a été rattaché à sa station de métro la plus proche. Au final, ce sont 8.000 logements qui ont été analysés pour le calcul des prix médians.

De gros écarts de loyers au sein d'un même quartier

Ainsi, le loyer médian d'un petit appartement situé près des stations Rue du Bac (7e arrondissement de Paris) et Rennes (6e), sur la ligne 12, revient par exemple à 100 euros la nuit, alors qu'un même bien proche de la station Olympiades (13e), sur la ligne 14, se loue deux fois moins cher. Cette différence s'explique logiquement par le niveau plus élevé des prix de l'immobilier dans le centre de la capitale.

L'esplanade de la Défense (120 euros), phare économique de la ville installé en banlieue proche, fait cependant exception à la règle...

Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret