BFM Patrimoine

Cet immeuble parisien a tous les atouts pour séduire les bobos

Deux promoteurs inventent une nouvelle façon d'habiter.

Deux promoteurs inventent une nouvelle façon d'habiter. - Altarea Cogedim - Ogic

Deux promoteurs français ont lancé un programme innovant de 130 logements à Paris en s'inspirant des grands principes du "nudge". Cette méthode vise à encourager l’adoption de comportements bénéfiques pour l’individu, la collectivité et la planète.

Un immeuble d'habitation d'un tout nouveau genre va bientôt sortir de terre, et c'est à Paris, dans le quartier Masséna/Chevaleret, que ses créateurs ont décidé de tester le concept. À l'origine de ce projet, le groupement Ogic-Altarea Cogedim, deux promoteurs immobiliers qui se sont associés pour créer le premier immeuble "nudge" au monde. Ce programme s'inspire des sciences comportementales modernes. La livraison des 130 logements situés avenue de France (XIIIe arrondissement) est prévue pour la fin 2019.

L'idée du "nudge" (coup de pouce en anglais) est d'inciter chacun à adopter des comportements bénéfiques pour l’individu, la collectivité et la planète. Une nouvelle façon de vivre chez soi qui se matérialise par "des dispositifs petits et discrets, reproductibles et peu chers, de nature graphique, informationnelle ou architecturale, et dont les effets sur le comportement humain sont extrêmement significatifs", expliquent les promoteurs.

Une méthode peu répandue en France

Dans cet immeuble nudge, les résidents prendront plaisir à trier leurs déchets, à développer des relations avec leurs voisins, à réduire leur consommation énergétique... Encore peu répandue en France, cette façon d’inciter en douceur les gens à changer leur comportement, plutôt que d’employer contraintes et sanctions, a déjà conquis l'Europe et l'Amérique. L'exemple le plus connu du grand public est sans doute la pose de fausses mouches dans les cuvettes des urinoirs, pour inciter les hommes à "mieux viser".

Cette méthode a permis à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam de réduire de 80% ses dépenses de nettoyage des toilettes pour hommes. Comme le rappelle Le Parisien, certains adeptes de la méthode nudge préfèrent jouer sur le sentiment de culpabilité. C'est le cas de la ville de La Verne aux États-Unis, qui affiche chaque jour pendant un mois sur les portes des maisons d'un quartier le nombre de personnes participant au recyclage des déchets. Elle est parvenu ainsi à accroître le taux de recyclage de 19%. De grands groupes privés, comme le géant américain Procter & Gamble, commencent également à intégrer les nudges dans leur fonctionnement.

Des prix de vente accessibles

Avec ce premier immeuble à Paris, le concept sera pour la première fois appliqué au secteur du bâtiment. Un projet ambitieux d'environ 8.400 mètres carrés de logements et 550 m² de commerce de proximité. Le prix de vente de ces futurs logements sera inférieur de 7 à 8% au prix du marché, a précisé Emmanuel Launiau, président d’Ogic, cité par Immoweek. Une clause anti-spéculative interdira aux acquéreurs de revendre dans les cinq ans qui suivent sa détention, l'idée étant de proposer un prix accessible afin que le projet ne soit pas réservé à une population très aisée.

Le concept "répond d’abord à des enjeux de convivialité et d‘animation, qui sont nécessaires pour faire de Paris une ville-monde accueillante et attractive de manière durable", insistent les initiateurs du projet. L’immeuble innovera également avec une structure bois bas-carbone originale, qui disposera de plus de 70% de ponts thermiques isolés. Au rez-de-chaussée, la structure s’ouvrira sur le quartier de manière inédite, créant un attracteur de curiosité avec un espace commercial en place de marché dédié à l’alimentation biologique.

Imaginées comme des rues intérieures, les coursives développeront 1000 m² de surface extérieure. Dans cet espace espace commun, les résidents trouveront un parcours santé, une bibliothèque partagée, des cabanes et jeux d’enfants, des terrasses de café mais aussi des ateliers de réparation, une buanderie et un théâtre. Bref, une sorte de paradis pour bobos assumés.

-
- © Altarea Cogedim - Ogic
-
- © Altarea Cogedim - Ogic
Julien Mouret