BFM Patrimoine

Cambriolage: comment les Français se protègent quand ils sont absents

34% des français ont peur de se faire cambrioler en partant en vacances cet été

34% des français ont peur de se faire cambrioler en partant en vacances cet été - PHILIPPE HUGUEN / AFP

1 Français sur 3 a peur de voir son logement "visité" pendant ses vacances? Et pour éviter cette déconvenue, ils ont chacun leur solution, plus ou moins efficace. Passage en revue.

Cet été, un tiers des Français (34% précisément) qui partent en vacances craint de laisser son logement vide, révèle une étude de YouGov pour la société Securitas. Il faut dire que la période est propice aux cambriolages. En 2015, plus de 230.000 logements ont été cambriolés, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur.

Les statistiques ont beau s'améliorer depuis 2013, l'inquiétude des vacanciers est légitime, notamment en Ile-de-France (43% des cambriolages) et dans le Nord-Est du pays (38%). Mais les victimes avaient-ils pris toutes les disposition pour dissuader les voleurs?

Des dispositifs dissuasifs

Il existe en effet plusieurs solutions pour quitter son logement sereinement. Parmi les moins coûteuses, l’entente entre voisins pour surveiller le quartier peut être une solution efficace. Seule une minorité de Français recourent à cette réponse pourtant efficace au risque de cambriolage. 45% demandent à leurs proches de passer régulièrement à leur domicile et 38% à relever leur courrier à intervalles réguliers, indique l'étude.

Autre méthode traditionnelle, les volets fermés, plébiscitée par 44% des sondés. Le recours au chien de garde est également cité, mais par seulement 8% des ménages interrogés. Autant d’indices de présence pensés pour dissuader les intentions de cambriolages.

Lire la suite sur Lavieimmo.com

Julien Mouret