BFM Patrimoine

A Paris, le costockage offre un revenu moyen de 1.400 euros par an

Le costockage peut permettre de réaliser des économies non négligeables. Pour peu de disposer d'un peu d'espace à partager...

Le costockage peut permettre de réaliser des économies non négligeables. Pour peu de disposer d'un peu d'espace à partager... - Maxim Marmur - AFP

Cette solution collaborative, qui permet aux propriétaires de mettre leur cave ou leur grenier en location, peut constituer une source de revenus non négligeable. Et un bon moyen de réduire ses mensualités d'emprunt.

La baisse des prix -qui fait peut-être déjà partie du passé- a permis à de nombreux primo-accédants de sauter le pas d'un achat immobilier. Mais les niveaux de coûts encore élevés de la pierre, qui se soldent bien souvent par des emprunts conséquents, grèvent parfois lourdement le budget des ménages.

Or, pour ceux qui le peuvent et à la condition de disposer d'un peu d'espace, le costockage peut être un moyen de se garantir des rentrées d'argent. Un complément de revenu variable "en fonction de la localité du bien immobilier, et des mètres carrés à disposition", explique le site spécialisé Costockage.fr.

1.400 euros à Paris

Et au final, la plus-value peut ne pas être négligeable, selon cette start-up collaborative spécialisée dans le stockage des meubles. Ainsi, pour un espace loué de 10m2, que ce soit un box, une petite pièce ou un garage, on peut amortir chaque année jusqu'à l'équivalent de une ou deux mensualités... à condition d'investir dans l'une des plus grandes villes de France!

Selon Costockage.fr, compter un gain de 1.400 euros par an en moyenne à Paris, et autour de 1.200 euros à Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux ou Nice. Enfin, on reste au-dessus des 1.000 euros (1.080 euros exactement) dans des villes comme Nantes ou Montpellier.

Et pour les autres, qui ont simplement besoin de plus de place, le costockage a aussi son utilité... Cliquez ici pour lire la suite

Léo Monégier